Retour des délestages, les avertissements de Macky Sall sont ils tombés dans l’oreille d’un sourd?


Retour des délestages, les avertissements de Macky Sall  sont ils tombés dans l’oreille d’un sourd?
Le président de la République avait  fermement condamné les coupures d’eau et d’électricité.  Macky Sall, qui s’exprimait le lundi 1er juin lors de la 12e session du conseil présidentiel de l’investissent (Cpi), avait soutenu que les coupures survenues dans le weekend  n’étaient  pas acceptables.
 
 Toutefois, cet avertissement semble tomber dans l’oreille d’un sourd, du moins c’est ce qu’on peut constater car,  les coupures sont de plus en plus récurrentes cette semaine; certaines localités comme les Parcelles Assainies sont privées d’électricité pendant des heures.  De même que la localité de Cambérène et tant d’autres. Pourtant le président de la République avait prévenu la Sénélec en ces termes : « les incidents notés la semaine dernière avec la Sénélec ont été très regrettables. Ce black out de la Sénélec n’est pas acceptable. La Météo, le brouillard, oui, c’est trop facile... »
 

 Macky Sall allant plus loin avait déclaré, « je serais extrêmement intransigeant sur cette question parce que je ne crois pas au fatalisme. Il faut que les gens soient rigoureux. C’est vrai qu’il y a des accidents qui peuvent arriver mais, il faut prendre des mesures alternatives ». La Sénélec explique ces délestages par un problème dans leur réseau, en attendant les habitants qui subissent ce désagrément en cette période de chaleur, ne savent plus à quel saint se vouer.
Vendredi 12 Juin 2015




1.Posté par lamzo le 12/06/2015 14:29
doulll rèk.rien a changer.incapacitè totale

2.Posté par Zadig le 13/06/2015 09:25
C est Maky le principal responsable . C est lui , contre tout bon sens , a nommé un incapable a la tête d une Entreprise très difficile à gérer . Il a laissé se perpétuer une relation floue pour ne pas dire conflictuelle entre la Ministre de tutelle et le belliqueux Pape Dieng DG de Senelec qui ostensiblement se dit indéboulonnable . La réforme de Senelec qui est plus qu une exigence tarde Il s y ajoute, un personnel soucieux uniquement de ses intérêts personnels avec à leur tête le ménopause syndicale , Mademba Sock Pca et membre de Pca de ludiques structures de l Etat . Comment dans ces conditions espérer avoir une service d électricité de qualité . Faut pas rêver Maky doit avoir le courage de réformer la Senelec et le secteur de l énergie , de nommer à la tête des sociétés d États des personnes ayant ke profil approprie et de renforcer le contrôle sur les entreprises et services stratégiques ( Senelec , Sonatel , Sonees , Caisse des Dépôts, la douane les impôts ..)

3.Posté par militant le 13/06/2015 11:16
si le Président Macky SALL préféré Pape DIENG a son deuxième mandat c'est temps mieux



Dans la même rubrique :