Résoudre les problèmes de Dakar Dem Dikk et relancer le secteur du Transport : Les instructions de Macky SALL

Le Chef de l’Etat, a évoqué en Conseil des ministres ce jeudi, la nécessité du renforcement du secteur des transports, comme outil essentiel, pour l’aménagement du territoire et le développement économique en général.


Résoudre les problèmes de Dakar Dem Dikk et relancer le secteur du Transport : Les instructions de Macky SALL
Cela va passer à travers plusieurs réformes comme « la nécessité d’améliorer la mobilité inter urbaine et inter régionale afin de respecter le principe fondamental de continuité territoriale. Ces efforts doivent aussi permettre d’assurer un déplacement des voyageurs dans des conditions de sécurité et de confort convenables ».

Au-delà « des instructions données au Premier Ministre, afin de promouvoir une meilleure structuration du secteur du Transport urbain », le chef de l’Etat « a également demandé au Premier Ministre de concevoir une stratégie favorisant l’amélioration du transport inter régional, qui inclura l’action des collectivités locales concernées, aux fins notamment, de lutter contre l’enclavement dans certaines parties du territoire ».

Le Chef de l’Etat a, par la suite, demandé la finalisation de l’exécution du projet de renouvellement du parc de transport public, afin d’améliorer le réseau de banlieue et celui national.

Seulement le cas de la société Dakar Dem Dikk a retenu l’attention des autorités. « Le Président a relevé les difficultés de cette entreprise, qui tournent autour d’un endettement excessif, associé à un contentieux social préoccupant. Il a rappelé, à ce propos, toute sa détermination, à faire assurer la pérennisation de l’outil de travail, qui passe d’abord par le règlement rapide du passif dû par l’Etat ».

Le Chef de l’Etat a, ensuite invité le Premier Ministre à étudier les possibilités d’un renforcement du patrimoine financier de Dakar Dem Dikk. Il a également chargé le Chef du Gouvernement, en rapport avec le Ministre des Infrastructures et des Transports, de lui soumettre un plan de réhabilitation du parc de bus de la société et d’envisager la mise en place d’un centre de formation de technique automobile à dimension sous-régionale, pour améliorer la plate-forme de maintenance.

Il a à cet effet demandé que soit incessamment engagée la procédure de régularisation foncière des dépôts de Ouakam et Thiaroye.
pressafrik




Vendredi 22 Février 2013
Notez


Dans la même rubrique :
EBOLA EN 7 QUESTIONS

EBOLA EN 7 QUESTIONS - 22/09/2014