Requête à l'Ofnac : Le Comité de suivi de l’affaire Lamine Diack reçu hier


Requête à l'Ofnac : Le Comité de suivi de l’affaire Lamine Diack reçu hier
DAKARACTU.COM  Le Populaire sur l'affaire Lamine Diack indique que le Comité de suivi de l’affaire Lamine Diack a été reçu, hier jeudi 14 janvier 2016, par l’Office national pour la lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac). Cela fait suite à la requête aux fins d’ouverture d’une information judiciaire déposée par l’Observatoire citoyen pour la défense des institutions (Ocdi).
Une rencontre qui s’est tenue en présence de certains membres de l’Ofnac, notamment Ibrahima Faye, vice-Président, Lansana Manko, chargé des plaintes et dénonciations et Mme Aminata Sakho directrice du Cabinet du Président. Selon les membres du Comité de suivi, l'Ofnac leur a témoigné toute l’attention qu’il porte à la requête dont il a été saisi et compte réagir au moment opportun, car c’est une affaire qui l’intéresse au même titre que le Comité de suivi.
Vendredi 15 Janvier 2016
Dakar actu




1.Posté par Ngagne le 15/01/2016 10:15
je suis assez sceptique sur l'engagement citoyen de cette structure Les gens ont l'habitude d'avancer masqué Cet acharnement consistant à condamner et à jeter l'oppobre sur les assisards et sur y en marre pour avoir accepter des financements me semble trop suspect Il faut être honnête,nous ne sommes pas des divins ,personne ne pouvait soupçonner à l'époque des faits que cet argent avait des origines douteuses ,personne ,parce que Lamine Diack était adulé ,honoré ,ils doivent donc bénéficier de circonstances atténuantes Le PDS est dans son rôle quand il se saisit de cet opportunité pour attaquer ses adversaires politiques et pour la mettre en avant comme une des causes de sa defaite de 2012

2.Posté par Mané Moussa le 15/01/2016 10:31
Si aucun procureur noir Africain Sénégalais ne peut s'auto-saisir de cette affaire Lamine DIACK, et que nous laissions une juridiction Française s'en charger à la place de notre fameuse C.R.E.I qui a la réputation de "juger" des affaires sans preuves, nous comprenons aisément ses prérogatives qui sont le jugement d'affaires sans preuves et la notion du renversement de la charge de la preuve, avec des témoignages sur une simple parole; alors, nous disons un grand Merci à notre colonisateur qui aurait du rester en 1960.

Si l'Ofnac ose réceptionner la requête de citoyens qui croient encore à la démocratie et à l'Etat de droit, nous lui demandons et exigeons d'elle un certain témoignage et une protection lorsque ces compatriotes subiront une menace, une intimidation ou au pire, un emprisonnement, parce que le gouvernement aurait trouvé des prétextes accusateurs, tels que, offense au chef de l'Etat, une manifestation au trouble à l'ordre public et quoi encore? Quand on ne se sent pas dans un Etat de droit, mieux vaut prendre ses précautions. Aussi, nous ne manquerons pas à être vigilants pour éviter la décapitation de l'opposition Sénégalaise.

L'emprisonnement des citoyens est un risque majeur pour l'enchaînement du cercle vicieux de la vengeance en Afrique d'une démocratie de la jungle; et que Dieu nous en préserve!
Vive le Sénégal, vive la démocratie et vive l'Etat de droit sans les exécuteurs sur ordre d'un gouvernement ou de ceux qui veulent apparaître pour des justiciers cherchant à se faire remarquer par des actions spectaculaires pour satisfaire la haine de l'air du temps politique et médiatique du pouvoir en place.

Mané Moussa, Responsable de la Cellule de Communication Ass-Kaw.com International (Action des Soutiens et de Solidarité à M. Karim WADE et de ses codétenus). www.ass-kaw.org

3.Posté par ndiayesolaire le 15/01/2016 11:13
Le commerçant qui achète un bien chez un honnête citoyen ne se douter point de l'origine de cette marchandise, alors si elle est d'origine frauduleuse, il sera accusé de recel quelque soit son implication.

4.Posté par Atypico le 15/01/2016 14:19
Comme Macky est le premier sur la liste des suspects ayant profité de l'argent de la corruption versé par les russes , comme c'est Macky qui a nommé cette commission..... cela fera pschitt .... Et le prince des voleurs continuera dans sa prison de regarder ses complices et adversaires étouffer leurs turpitudes ...



Dans la même rubrique :