[Reportage] : Un nouveau ferry entre le sud de la Gambie et le nord du Sénégal

Le port de Banjul a accueilli un nouveau ferry mercredi 21 juin : le Kunta Kinteh rejoint ses deux vieux compagnons pour faire la navette entre les villes de Banjul et Barra. Il s'agit de la principale route qui relie le sud de la Gambie à la partie nord du Sénégal, traversant le fleuve Gambie. Le ferry a été construit par la société néerlandaise Damen et peut accueillir jusqu'à 2 000 personnes, alors que jusque-là les deux bateaux existants ne pouvaient pas transporter plus de 600 personnes chacun. Environ 3 millions de personnes (plus que l'entière population gambienne) effectuent la traversée par an, selon le ministère des Transports. Alors, ce nouveau ferry devrait réduire le temps d'attente, jusqu'à présent très problématique.


Ce ferry, beaucoup l'attendaient parmi les usagers. Ça devrait changer la vie de Lamin, par exemple, qui fait le trajet tous les jours : «  On est très très contents aujourd'hui. C'est difficile de traverser ici. Parfois ça prend une heure de temps, parfois deux heures. On perd notre temps. »

Même l'actuel président Adama Barrow reconnaît que le service n'était pas idéal jusqu'à présent. « Je me souviens des nombreuses difficultés que mon équipe de campagne a vécues au moment de traverser le fleuve, témoigne-t-il. On a attendu 6 heures avant de pouvoir traverser pour aller à Barra. »

Le bateau flambant neuf a été acquis pour plus de 9 millions d'euros, payables sur 5 ans. Il fera la navette à marée haute et devrait rapprocher les deux rives, selon Abdoulie Tambadou, le directeur général du port de Banjul. « Le temps d'attente des passagers sera plus court, car jusqu'à maintenant, les ferrys mettent 30 à 45 minutes pour traverser. Mais ce nouveau ferry ne met que 15 minutes », commente-t-il.

Aucune mention pendant la cérémonie du nom de Yahya Jammeh. C'est pourtant sous son gouvernement que ce nouveau ferry a été commandé. Selon le ministre des Transports, Bai Lamin Jobe, ce sont les autorités du port qu'il faut féliciter : « C'est l'administration du port qui a fait tout le travail. Il se trouve que Jammeh était président à ce moment-là. Mais ce n'est pas lui qui était en charge des contrats ou des autres détails. »

Le prix pour les usagers reste pour l'instant le même, mais les autorités n'excluent pas qu'il augmente dans le futur. Le port envisage de faire l'achat de ferrys supplémentaires dans l’avenir.
Jeudi 22 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :