Report des élections locales : Pape Diop se dit surpris et stupéfait mais promet de réagir avec l'opposition


Depuis Touba où il a séjourné à l'occasion de la célébration du grand Magal, le patron de de la Convergence démocratique Bokk Gis-Gis s'est dit à la fois surpris et stupéfait par le vote du projet de loi portant report des élections locales jusqu'au 29 juin prochain.
Interpelé sur le sujet par la presse, l'ancien maire de Dakar s'est voulu dubitatif sur la possibilité de la tenue de ces joutes à date échue, rappelant à ce propos : "On sait tous que la tenue des élections pour le mois de juin s'annonce difficile pour ne pas dire impossible. C’est la période des examens, la coupe du monde de football démarre également à cette période sans oublier l'hivernage qui va commencer à s'installer dans les régions du Sud comme la Casamance, Tambacounda et plusieurs autres localités du Sénégal."
Mais Pape Diop n'a pas pour autant semblé être résigné par ce qu'il appelle une forfaiture du "l'actuelle régime qui démontre une fois de plus que ses rangs ne sont pas en ordre de bataille. mais puisque nous sommes mis devant le fait accompli, il ne faudrait pas qu’il leur prenne l’envie de reporter à nouveau pour 2015 sous pretexte de nouveaux alibis. Nous avons écho de certaines indiscrétions qui confirment que le pouvoir voudrait organiser les élections en 2015. Et je peux parler au nom de toute l’opposition pour vous assurer que même s'ils essayent de manipuler l’opinion, c’est un coup de force que nous ne laisserons pas passer."
L'ancien maire de Dakar a par ailleurs souligné "un aspect important impliqué par le report des élections. "Nous exigeons la réouverture des listes électorales afin de permettre aux jeunes sénégalais qui auront 18 ans révolus au mois de juin prochain d’avoir la possibilité de s’inscrire et de jouir de leur droit de vote en tant que citoyen."

Xamle.net
Mardi 24 Décembre 2013
Dakaractu




Dans la même rubrique :