Réponse de la COJER nationale à la sortie d'Idrissa Seck

Thérèse Faye Diouf, Coordonnatrice Nationale de la COJER, a raison de qualifier Idrissa Seck de Iznogood


L’acte III invoqué par les rewmistes pour justifier l’incapacité de Idrissa Seck président du conseil départemental de Thiès à trouver des solutions à ses administrés est un non sens. Toute  réforme administrative et territoriale ouvre des opportunités. Il suffit d’avoir des idées, une bonne lecture de la réforme et de la volonté. Ce que Idrissa Seck n’a pas. Il faut rappeler d’ailleurs que l’Etat avait versé aux collectivités locales à l’approche de la dernière Tabaski (mois de septembre) les montants devant servir au paiement des salaires. La faute est à chercher dans le détachement de Idrissa Seck de la gestion à lui confier par les populations du département de Thies.
Thérèse Faye Diouf Coordonnatrice Nationale de la COJER a raison de qualifier Idrissa Seck de Iznogood. L’homme ressemble fort bien à ce personnage des dessins animés dont toute l’énergie était mobilisée dans l’intrigue, la fourberie et la trahison.
Thérèse Faye Diouf a été carrément à la hauteur et son texte est d’une clairvoyance déroutante.
Montesquieu disait ‘ les gens qui ont peu d’affaires sont de très grands parleurs : moins on pense, plus on parle.’ Idrissa Seck est Assurément un très grand parleur. Il est malheureusement dans le temps de parole et l’action le répugne à cause de la paresse politique qui le caractérise.
Le rapport de Afrobaromètre a souligné que la corruption a diminué au Sénégal depuis l’arrivée de Macky Sall au pouvoir. Idrissa Seck n’en parle pas.
Par ailleurs, tous les sénégalais connaissent les rapports de Idrissa Seck avec l’argent. Tout le monde se rappelle que le premier grand coup avec l’argent était en 1994 dès sa première nomination comme ministre au département du commerce, avec la nébuleuse autour des 300 millions des voitures provenant des véhicules importés. En 1999, il s’était également illustré avec les 80 millions de l’accueil de l’opposant Abdoulaye Wade.
Il a bien choisi son de parti car en wolof, on pourrait dire « Rewmi Epeuna Wotel Mom Idy (REWMI) ».
Ndiao Fall
Membre du secrétariat national
COJER Nationale 
Jeudi 3 Décembre 2015
Dakaractu




1.Posté par shewutijani le 04/12/2015 03:36
pauvre de mon Senegal ! N'importe quel Mickey Branleur se donne le droit de reponse ! Pauvre Senegal



Dans la même rubrique :