Réponse à la colère des progressistes suite aux investitures : Niasse met la sécurité du Sénégal avant les intérêts de son parti

Les récentes grognes du Comité électoral de l'Afp n'auront pas d'incidence sur son compagnonnage avec les autres partis de la coalition Benno Bokk Yakaar. Le secrétariat politique exécutif en a décidé ainsi en plaçant la sécurité du Sénégal devant les intérêts des progressistes.


Le nombre d'investis accordé à l'Afp pour les prochaines législatives avaient provoqué l'ire du comité électoral du parti de Moustapha Niasse. Pour les membres de cette instance de la formation progressiste, le président de la République, par ailleurs chef de la mouvance présidentielle a fait montre d'un manque de considération notable à leur égard en leur attribuant des miettes sur les listes. Cette sortie fracassante des partisans de Moustapha Niasse avait poussé certains analystes à prédire le début de la fin du compagnonnage entre l'AFP et l'APR. Mais ils auront faussé leurs calculs si l'on croit la dernière réunion du Secrétariat politique exécutif tenue 48 heures avant l'ouverture officielle de la campagne électorale.
Même si l'instance suprême de l'Afp projette “les mêmes regards” sur les faits décrits par les membres du comité électoral national, elle semble cependant être interpellée par d'autres enjeux. Ceux liés au destin du Sénégal, a fait savoir le porte parole de l'Afp qui lisait la résolution du jour. “La préservation des acquis est un préalable nécessaire pour préparer notre pays à faire face à ces situations et aux menaces qui prennent forme. L'Afp n'étant pas un parti de circonstance et de l'immédiateté, elle réaffirme avec clarté son ancrage dans Benno Bokk Yakaar. Le Sénégal est à la croisée des chemins, l'évolution du monde, les menaces qui envahissent dans le temps présent tous les pays de la planète créent des paramètres nouveaux de mobilisation et de sécurité. Protéger les peuples contre les dérives et les dangers de déstabilisation et de désordre préjudiciables à la paix et au développement des nations. Le Sénégal, autant que les autres pays africains, est concerné par ces données intangibles”, a fait remarquer le secrétariat politique exécutif par la voix du Dr Malick Diop. Qui souligne que l'”Alliance des forces de progrès a une parfaite conscience de ces données et de la nécessité de promouvoir un dépassement”.
Cependant, le Secrétariat politique exécutif se dit également consciente que des ajustements doivent etre faits au niveau de Benno Bokk Yakaar.
Mais l'opportunité ne s'y prêtant pas, l'Afp, à travers son secrétariat politique exécutif, demande à ses responsables et militants de mouiller le maillot “ pour la victoire sans ambages des listes de Benno Bokk Yakaar”. 
Vendredi 7 Juillet 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :