Réponse à Madame la garde des sceaux :"Des greffiers ad hoc dans les tribunaux ne constituent pas une solution de sortie de crise"


Réponse à Madame la garde des sceaux :"Des greffiers ad hoc dans les tribunaux ne constituent pas une solution de sortie de crise"
Des greffiers ad hoc dans les tribunaux ne constituent pas une solution de sortie de crise. En effet si ces derniers arrivent à peine à prendre les audiences, les décisions rendues ne seront jamais rédigées, contresignées et délivrées. L’exemple de la grève de 2011 n’est pas loin. Tous les dossiers vidés durant cette période sont toujours en souffrance car les greffiers refusent d’y toucher. Alors à quoi bon de tenir les audiences si au finish le justiciable ne peut pas disposer de son jugement ?
Cela est tellement vrai que les avocats n’hésitent pas à demander le renvoi systématique de leurs affaires pendant les jours de grève.
C’est irresponsable de vouloir faire croire aux sénégalais que les juridictions marchent alors que c’est totalement faux !
De plus le recours au greffier ad hoc n’est permis par loi que pour des cas précis et pour les nombreuses autres audiences et procédures que prévoyez-vous ? Encore et encore violez la loi comme pour votre fameux décret entaché d’illégalité ?
Ne saviez vous également pas que en dehors des taches juridictionnelles le greffier à des taches administratives qui lui sont exclusives ?
Cela ne me surprend guère d’un Ministre qui ignore tout du fonctionnement de la justice et qui à la place d’usagers dit clients.
Sachez que même si vous n’avez aucun respect pour les travailleurs de la justice, le greffe est le moteur du système, l’épine dorsale et la cheville ouvrière. Certes, nous sommes les parents pauvres de la justice mais nous sommes le pilier des juridictions. Sans nous la justice ne peut être valablement rendue. C’est seulement quand le greffe va que tout ira !!!!!!!
Mardi 23 Juillet 2013
Maître Maniambou SENE




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016