Réplique de Giresse : «Si on accepte, un jour ils vont nous envoyer des préparateurs physiques»


Réplique de Giresse : «Si on accepte, un jour ils vont nous envoyer des préparateurs physiques»
L’ancien coach de El Hadji Diouf s’étrangle de colère tant, selon lui, «la blessure de Sakho a été mal traitée, si mal que nous pourrions le perdre pendant au moins un mois». Et dans la même foulée, il préconise d’envoyer des médecins aux différentes équipes nationales où vont évoluer ses joueurs pendant la Can. Le sélectionneur Alain Giresse n’a pas manqué l’occasion de lui répondre : «Toutes les sélections ont leurs propres staffs médicaux. Je ne vois pas alors pourquoi devrons-nous entrer dans ces travers. Il faut que les gens sachent que nous avons des professionnels de la médecine avec nous.» Giresse voit une autre idée derrière cette déclaration du coach des Hammers. «Si on accepte qu’on nous donne des médecins pendant la Can, ils peuvent un jour nous demander de nous envoyer des préparateurs physiques. Ou je ne sais quoi encore. Evitons de nous dévier de notre chemin», a dit le sélectionneur des Lions.
Giresse redoute le trio Feghouli-Brahimi-Slimani 
Parlant du Groupe C, Alain Giresse a indiqué samedi que derrière l’Algérie et le Ghana, le Sénégal était «outsider». «Notre groupe s’annonce très difficile avec la présence de l’Algérie et du Ghana, deux équipes mondialistes ayant beaucoup d’expérience dans ce genre de compétition. Dans ce groupe très relevé, je peux dire que nous sommes des outsiders pour la qualification au deuxième tour. Nous devons montrer de quoi nous sommes capables. Nous avons une équipe jeune et ambitieuse», a déclaré Alain Giresse à Radio France internationale. Concernant les joueurs algériens, Giresse encense spécialement le trio Feghouli-Brahimi-Slimani. «C’est un trio agréable à voir jouer et trop redoutable quand on doit l’affronter.»


Le Quotidien
Lundi 5 Janvier 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :