Rencontre CESE / ANPEJ : Momar Samb prône la révision du statut institutionnel de l'ANEJ


Rencontre CESE / ANPEJ : Momar Samb prône la révision du statut institutionnel de l'ANEJ
Le professeur Momar Samb, président de la Commission Jeunesse, Education, Emploi et Formation du Conseil économique, social et environnemental (CESE) a plaidé, mercredi à Dakar, pour la révision du statut institutionnel de l'ANPEJ, en vue de lui donner ''son véritable niveau de dignité.''

M. Samb s’exprimait lors du passage de l’Agence Nationale de la Promotion de l’Emploi des Jeunes, ANPEJ, devant les membres de cette commission. 

‘’Des efforts ont été faits en matière de rationalisation mais on peut encore pousser l’effort de rationalisation au-delà de ce qui est en train de se faire. La cible est unique, c’est le jeune sénégalais et jusqu’à présent, il faut le reconnaître, il y a des projets qui échappent à cet outil de rationalisation’’, a-t-il dit.

Un constat largement partagé par le directeur Général de l’ANPEJ, qui estime que de la poursuite de cette volonté de rationalisation, dépendra en grande partie, la réussite des politiques publiques en matière de promotion de l’emploi des jeunes   

‘’Ce n’est pas pour rien que le PSE et la protection sociale sont rattachés à la présidence (...). Et si on veut avoir une efficacité, il faudrait revoir le niveau d’encrage de l’agence’’, insiste Amadou Lamine Dieng  

Une rencontre qui a permis au top management de l’ANPEJ, de présenter la structure, ses projets et programmes aux membres du conseil, qui dans leurs différentes interventions n’ont pas manqué d’exhorter l’agence à poursuivre les efforts entamés pour les accompagner les jeunes sénégalais dans leur quête d’un meilleur vivre.  

Au terme de la rencontre, les conseillers, par la voix de Momar Samb, ont promis de porter les préoccupations de l’ANPEJ auprès des autorités et des autres institutions du pays. 
Jeudi 30 Avril 2015
Dakaractu




1.Posté par Note le 10/05/2015 11:25
Le choix de l'ancrage institutionnel de l'ANPEJ est du ressort du Président de la République. Le décret de répartition est clair. Il faut arrêter cette agitation inutile et travailler à répondre aux attentes des jeunes comme le veut le chef de l'état. Le lobbying et le réseautage ne sont pas des compétences...



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016