Remplacement de Nafi N'gom Keïta : Seydou Guèye regrette la fuite de documents administratifs et minimise la saisine de la Cour Suprême


Le porte-parole du Gouvernement Seydou Guèye en conférence de presse cet après-midi, a regretté après le remplacement de Nafi N'gom Keïta que des documents confidentiels et officiels se soient retrouvés sur la place publique. Il a ainsi appelé à la raison et à la retenue des agents de l’administration.
« Le Gouvernement regrette les tentatives de manipulation de l’opinion, ainsi que les fuites organisées de documents officiels, confidentiels sur l’espace public et qui ne datent pas d’aujourd’hui. En effet beaucoup de sénégalais, d’aucun bord politique, y compris de hauts fonctionnaires, ont dénoncé les manquements notés dans la gestion du courrier et des dossiers instruits par l’OFNAC, qui se retrouvent très souvent à la une des journaux» dira t-il.
Selon Seydou Guèye toujours, au-delà de l’obligation de réserve qui pèse sur tout fonctionnaire, les membres de l’OFNAC sont astreints au respect du secret professionnel et des délibérations. « Malheureusement, ces obligations et prescriptions légales ont été violées par l’OFNAC » accuse t-il.
Le Porte-parole du Gouvernement a appelé donc « à la raison et à la retenue, au sens des responsabilités et au respect de l’éthique, des règles et principes qui gouvernent notre administration dont le professionnalisme est reconnu partout. »
Sur la saisine annoncée de la Cour Suprême pour excès de pouvoir, cela confirme avec éclat, selon Seydou Guèye, «  que le Sénégal est un état de droit. Ce qu’on attend de ce recours c’est que la justice fonctionne comme elle l’a toujours fait! » Sans plus...
Mercredi 3 Août 2016
Dakaractu




1.Posté par MADE SINIG (BOURE SINE) le 04/08/2016 01:18
Je veux savoir si cette haute autorité était restée sans salaire depuis sa date de nomination jusqu’à celle de sa prestation de serment,n'aurait telle pas le droit d'ester en justice comme elle le fait actuellement ?



Dans la même rubrique :