Remous post-investitures : l’AFP rentre dans les rangs


La colère du président de l’Assemblée nationale contre son allié Macky Sall après la publication des listes de Bby, n’a duré que le temps d’un rose. D’après des sources de «L’As», tout est rentré dans l’ordre entre l’Alliance pour la République (Apr) et l’Alliance des forces de progrès (Afp). Après la levée de boucliers des progressistes pour protester contre les investitures faites par le président de la République qui ne leur a accordé que six sièges contre une vingtaine pour leur éternel rival, le Ps, la paix est revenue entre les deux alliés. Moustapha Niasse, jadis très remonté, avait même opposé un refus au Premier ministre Mohammad Dionne et au président de la République qui voulaient que le communiqué de l’Afp ne soit pas rendu public. Même si le contenu a été dilué, le Comité national électoral avait exprimé son ras-le-bol et menacé de quitter la coalition Bby. D’après nos sources, une médiation a été entamée par plusieurs responsables de l’Apr et de l’Afp. «L’As» a appris que les deux leaders Moustapha Niass et Macky Sall se sont parlés et ont arrondi les angles. Nul ne sait exactement ce qui a été promis en contrepartie aux progressistes qui veulent le même traitement que le Ps. Toutefois, ce qui est sûr c’est que Moustapha Niasse est rentré dans les rangs. D’ailleurs, c’est lui-même qui a demandé aux jeunes de son parti, qui prévoyaient de hausser le  ton, de renoncer à leur conférence de presse et de se rester à son écoute. D’après nos informations, le porte-parole de l’Afp Dr Malick Diop a joué un rôle déterminant pour rapprocher les positions qui commençaient à se distendre avec notamment le gel par les progressistes de la diaspora de leurs activités au sein de Bby. Un haut responsable de l’Afp confirme que Moustapha Niasse est revenu à de meilleurs sentiments après avoir discuté avec le chef de l’Etat. «Bientôt, nous allons convoquer un Secrétariat politique pour informer la base», a-t-il dit sous l’anonymat.
 
Mercredi 21 Juin 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :