Remaniement en cours / Assemblée nationale : « Il y a chevauchement de deux mandats de deux législatures » (Déthié Fall)


Une certaine presse et des observateurs de la scène politique sénégalaise croient savoir qu’il y a des tergiversations au sommet relativement à la formation du nouveau gouvernement. Déthié Fall souligne que c’est sous Macky Sall « qu’on a vu pire » par rapport aux régimes précédents.
En effet, accroché par « Dakaractu » ce mercredi, le numéro 2 de Rewmi avance que depuis l’avènement du Président Sall au pouvoir, « l’amateurisme s’exprime dans sa plus grosse laideur». Et pour cause, enfonce Déthié Fall qui met le curseur sur la situation à l’Assemblée nationale : « Nous avons un chevauchement de deux mandats de deux législatures ». 
« Si on se réfère à l’Article L 151 de la Loi électorale, il est clairement dit que le mandat des députés de l’Assemblée nationale est de cinq (5) ans. Les pouvoirs de l’Assemblée nationale expirent le jour de l’installation de l’Assemblée nationale nouvellement élue. Selon l’article 51 de la Loi organique portant règlement intérieur de l’Assemblée nationale, le mandat du député prend effet dès la proclamation des résultats par le Conseil constitutionnel », ajoute ce proche de Idrissa Seck.
« Ce qui veut dire qu’au moment où je parle, les 150 députés de la précédente législature sont en fonction. Comme le sont également les 165 députés de la 13e législature. Arithmétiquement, il y a 315 députés qui sont, au moment où je parle, en fonction. Cela, compte non tenu de ceux qui sont dans les deux législatures. Ce qui diminuerait le nombre », déduit M.Fall.
« Nous avons aujourd’hui un gouvernement qui ne se soucie pas des textes. Est-ce que le président est bien entouré par des gens qui, par moment, s’arrêtent sur des questions aussi importantes pour attirer son attention. Depuis qu’il est là, il a habitué les Sénégalais à des séries de modification et de violation de nos lois. Nos lois et règlements n’ont jamais été aussi abusés que sous le Président Macky Sall », fait remarquer Déthié Fall.
Dans le même créneau de dénonciation, il verse : « Du fait de l’alinéa 2 de l’article L 151, la 12e législature, dont le mandat a expiré le 30 juin 2017, vient de faire 5 ans 2 mois 6 jours. Ce qui est en contradiction avec le premier alinéa dudit article qui dit que le mandat des députés est de cinq ans. Tout cela démontre à suffisance la légèreté avec laquelle nous sommes aujourd’hui gouvernés. Pour une République aussi respectable que celle du Sénégal ».
Pour conclure sur le remaniement en cours, Déthié Fall relève « qu’on n’a pas seulement un problème de gouvernement ou de chef de gouvernement ». On a aussi un problème de président de la République. Le problème, c’est le président de la République lui-même. Je reste persuadé que quelle que soit la composition du gouvernement qu’il fera, il demeurera lui-même le problème. Les sénégalais l’ont compris puisqu’ils lui ont administré un carton jaune lors des législatives en le rendant minoritaire avec 49,48%. Ce carton jaune prépare inéluctablement le carton rouge de son départ en 2019 ». 
Mercredi 6 Septembre 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
Entendre Al Amiine...

Entendre Al Amiine... - 23/09/2017