Rejet des demandes de LP : Le dossier Houlèye Mané atterrit à la chambre d’accusation


Rejet des demandes de LP : Le dossier Houlèye Mané atterrit à la chambre d’accusation
La journaliste Houlèye Mané et ses amis du groupe Whatsapp « Xaley Beug Lou Bakh », placés sous mandat de dépôt depuis le 3 juin dernier, restent en prison. La semaine dernière, le doyen des juges d’instruction a rejeté les demandes de liberté provisoire introduites par leurs avocats respectifs. Mais la défense ne compte pas baisser les bras, car elle a attaqué l’ordonnance de refus du juge Samba Sall depuis lundi dernier. Elle espère que les juges d’appel infirmeront la décision du magistrat instructeur afin que leurs clients puissent recouvrer la liberté.
 Houlèye Mané et ses coinculpés C. T. Sarr, M. Diouf et F. B. Ndiaye ont été appréhendés par la Section de recherches de la gendarmerie appuyée par la Plateforme numérique de lutte contre la cybercriminalité de la gendarmerie. Ils sont accusés d’avoir diffusé un photomontage indécent sur le président Macky Sall. Inculpé pour association de malfaiteurs et de diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs, le quatuor a plaidé non coupable lors de l’audition au fond. D’après nos sources, les mis en cause ont nié avoir diffusé l’image incriminée. Ils ont plutôt déclaré avoir reçu la photo en question dans leur groupe composé de sept membres.
Concernant Houlèye Mané désignée comme l’un des cerveaux de cette affaire, elle aurait fait savoir au juge Samba Sall que ses amis et elle n’ont jamais eu l’intention de propager la photo pour tourner en dérision le chef de l’Etat, mais qu’il s’agissait d’une blague entre amis. Mieux, d’après nos sources, Houlèye Mané a soutenu avoir agi sans s’intéresser à la personne du président Sall.
EnQuête
 
Jeudi 10 Août 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :