Réinvestiture du député Thérèse Aida Seck : Pilule amère pour BBY de la Patte d'oie


Réinvestiture du député Thérèse Aida Seck : Pilule amère pour BBY de la Patte d'oie
Le Benno de la Patte d’Oie est écœuré suite à la ré-investiture par le Président de la République du député Madame Paye née Marie Thérèse Aïda Seck. C’est en tout cas le sentiment le mieux partagé, après avoir interrogé l'ensemble des militants et sympathisants qui se reconnaissent derrière le Président Macky Sall, suite à la publication des listes. A l'unanimité, les populations de la Patte d'oie, hommes et femmes, jeunes et vieux jugent inacceptable le traitement qui leur est réservé.
« Aujourd'hui,  consternation et déception sont les mots appropriés pour traduire la désolation et le climat délétère qui prévalent dans notre commune. On ne comprend pas ce qui a pu motiver et justifier le choix fait par le Président Macky Sall sur notre camarade Madame Paye née Marie Thérèse Aïda Seck. Au-delà de sa personne,  et de toute attaque crypto personnelle,  nous pensons que notre commune, et surtout Dakar, mérite mieux et plus. Sa ré investiture pose un sérieux problème parce que, partout dans les huit quartiers que compte la commune, c'est le même son de cloche: l'effet de surprise a véritablement secoué tout le monde »indique même  Madiagne Tall, Responsable Apr et Délégué  communal CCR
« On se demande même comment va-t-elle battre campagne au quartier Patte d'oie qui abrite le plus grand centre de vote et à Grand Médine qui a le deuxième plus grand centre. Nous considérons que le Président Macky Sall n'a pas eu les bonnes informations et que, par conséquent, il a été induit en erreur » poursuit-il.
Persuadé que, certaines personnes passent le plus clair de leur temps à faire des lobbyings, à dénaturer la réalité du champ politique, et à essayer d'isoler et de combattre des responsables plus méritants, il urge selon Tall, que des mesures idoines soient prises pour juguler le mal déjà fait « car gagner le département de Dakar n'est pas une mince affaire ».
« En effet, pour réussir le coup, il nous faut des hommes et des femmes qui soient à la hauteur du challenge, de par leur notoriété, leur popularité, leur charisme, leurs compétences et capacités à prendre en charge les préoccupations de leurs mandants. Pour l'heure, nous  allons mobiliser toutes nos forces pour dénoncer ce que nous considérons comme une injustice, tout en restant à l'écoute du Président Macky Sall et du Premier Ministre » fera-t-il savoir.
En définitive, si rien n'est fait, conclura-t-il, la commune de Patte d'oie risque de tomber entre les mains du maire « qui n'a jamais gagné ni son bureau de vote ni son centre de vote ». Et compte tenu de cette mauvaise investiture, ce maire croit mordicus que, d'ores et déjà la situation est favorable pour remporter les législatives au niveau communal.
 
Lundi 12 Juin 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :