Réhabilitation de Rebeuss : « Un contraste avec la réalité des faits », selon l’ASRED



Le ministre de la Justice Sidiki Kaba a présidé la cérémonie de réception des travaux de la réhabilitation de la Maison d’arrêt de Rebeuss hier. De nouvelles infrastructures censées améliorer les conditions de vie et de santé des détenus. Mais pour l’Association pour le Soutien et Réinsertion la Réinsertion Sociale des Détenus, l'inauguration des chambres à Rebeuss et les nouveaux parloirs sont en contraste avec la réalité des faits car cette prison a largement dépassé sa capacité d'accueil et l'effectif des gardes est insuffisant pour assurer la sécurité des détenus qui y sont incarcérés. Selon l’ASRED toujours, ces derniers continuent de dénoncer les longues détentions préventives ainsi que les difficiles conditions de séjour carcéral ayant libre cours au sein de cet établissement pénitentiaire.
L’Asred s’est aussi intéressé à l’incendie des Parcelles Assainies et demande la libération pour raison humanitaire de Ousseynou Diaz, père des victimes. présentement dans les liens de la détention à la prison centrale de Thiès. Pour finir, l’association d’exiger encore toute la lumière suite au décès en garde à vue d’El Hadji Baba Touré alias Touré, survenu le 19 février dernier, au Commissariat spécial du Port. 
Mercredi 10 Mai 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :