Régularisation des élèves à l’Etat civil : Un objectif de 46.000 élèves de classe de CM2 visé


Le Sénégal a lancé un programme de modernisation et d’amélioration de l’Etat civil.  Il  permettra ainsi de maitriser le processus de l’enregistrement de l’acte d’état civil, mais aussi de procéder à l’informatisation systématique de tous les centres d’état civil.
Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement  du Territoire, lors de l’atelier national de lancement de l’opération de régularisation des élèves non déclarés à l’état civil, a rappelé que la phase pilote est en cours, « environ 90 centres d’état civil sont totalement modernisés ce qui nous permet à ce niveau d’avoir une maitrise technique et logistique du projet » dira t-il.
Le plus important d’ailleurs, fera-t-il savoir, « c’est l’engagement des acteurs, et c’est au niveau de cet engagement que nous sentons cette difficulté de voir des élèves arrivés en classe de Cm2 ou de 3ème secondaire qui sont bloqués dans leur  processus scolaire ».
 « C’est un fléau! L’élève est face à un échec dont il n’est pas le responsable. C’est pourquoi le Gouvernement avec les partenaires comme l’Union européenne ont engagé une opération de régularisation pour l’éradication de ce genre de situation. »
L’année dernière déjà, 18.000 élèves ont été régularisés, fera savoir Diouf Sarr, « dans le cadre de notre perspective nous visons entre 38.000 et 46.000 élèves mais qui sont en CM2 seulement... »
Le problème est reconnu plus sérieux quand on est en classe d’examen, mais concerne le système scolaire de manière générale.  C’est pourquoi, selon le ministre en charge de la Gouvernance locale, « l’objectif est de mettre en place un dispositif intégré qui permet de prendre en charge cette difficulté, et les véritables acteurs qui doivent être sensibilisés sont les parents. Nous avons aussi comme objectif d’intégrer le dispositif de santé au dispositif d’enregistrement des actes d’état civil pour que dès le centre de santé on puisse alerter afin que l’enregistrement se fasse dans de meilleurs conditions. Mais aussi il faut intégrer d’autres partenaires comme les imams ou les communicateurs traditionnels »
Vendredi 3 Juin 2016
Dakar actu




1.Posté par hihi le 03/06/2016 13:02
Bonjour mes Amis
je suis de retour, nous allons parler des enseignants aujourd'hui
mais messieurs et dames comment pouvez vous refuser des convocations de l'administration?? soit vous n’êtes pas courageux pour prendre une convocation et ne pas faire ce que l’état vous ordonne.
soit vous ne COMPRENEZ PAS CE QUE CELA VEUX DIRE ET CE QUE VOUS RISQUEZ;
MOI je pense que c la première option vous n’êtes que des trouillards des gens sans couilles vous n’êtes bons qu'à rouspéter devant les micros et faire le show et les cameras je vais vous lancer un défi ... si vous en avez vraiment dans votre pantalon prenez les réquisitions et ne vous présentez pas; c aussi simple que cela,la on saurait que vous êtes vraiment garçon.
vous vous souvenez des policiers gréviste .. et ce que l’état avait fait???
Oups j'oublier en ce temps la l'ETAT AVAIT LES COU....LES EN acier inox MAIS maintenant la notre état n'a rien tout est mou et ne fait que reculer comme une tapette.
‪#‎lemmerdeur‬



Dans la même rubrique :