Référendum : Lettre au Président de la République sur la dimension réligieuse du 20 Mars prochain


Référendum : Lettre au Président de la République sur la dimension réligieuse du 20 Mars prochain
Monsieur le Président de la République, suite à l'avis ou décision du Conseil Constitutionnel maintenant le mandat à 07 ans, j'avais pris la ferme décision de ne pas m'y attarder (aléa jacta est: les dès sont déjà jetés).
Cependant Monsieur le Président, ma foi catholique m'interdit de fermer les yeux et de clore ma bouche sur la date du 20 MARS 2016.
Monsieur le Président de la République, le 20 MARS, dans la foi chrétienne, c'est le dimanche des rameaux. Une journée pleine de sens pour nous Chrétiens. 
Monsieur le Président, ce même 20 MARS 2016, c'est la Journée Mondiale de la Jeunesse, une journée durant laquelle tous les jeunes des diocèses se retrouvent dans une paroisse pour prier, partager et communier ensemble. 
Monsieur le Président, c'est ce même dimanche 20 MARS 2016 que vous me demandez d'aller à NGUENIENE (mon centre de vote et mon village natal) pour VOTER OUI ou NON.
Monsieur le Président, je suis convaincu qu'avant de prendre cette date, vous avez consulté vos conseillers et certainement des Chrétiens catholiques y figurent. Ont ils oublié cette date ou sont ils des béni oui oui? 
Monsieur le Président, ce référendum est celui de tous les sénégalais et vue la coïncidence des événements, une majeure partie de la jeunesse catholique n'y prendra pas part.
Serait-il possible de décaler cette date du 20 MARS pour le REFERENDUM?
Si oui tant mieux!
Si non, veuillez m'excuser mais je ne pourrai y prendre part.
Je vous souhaite pleins succès pour le restant de votre mandat.
Je souhaite que le Sénégal devienne émergeant.
VIVE LA NATION SENEGALAISE
MES RESPECTS!!!
 
ETIENNE MAMADOU NDOUR


 
Jeudi 18 Février 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :