Référendum : Le Directeur du patrimoine bâti engage 200 jeunes pour promouvoir le Oui


Karim Fofana, responsable politique de l'Apr à Fann/Point-E, a convié le dimanche 28 février, 200 jeunes à une séance de formation sur les 15 points du référendum, dans l'enceinte de la Piscine olympique de Dakar. Il trouve que pour une bonne compréhension des points du référendum, il faut former les jeunes, leur expliquer les enjeux du référendum, les arguments en faveur du Oui et contre le Non. 
Par ailleurs, l'initiative du directeur général du Patrimoine bâti a permis la réconciliation de deux ténors de l'Apr dans la région de Dakar : Mr. Abdoulaye Diouf Sarr et Pape Maël Diop. Après avoir félicité le jeune Dg du patrimoine bâti pour son initiative, ces deux responsables se sont engagés à œuvrer main dans la main pour un «Oui» massif au soir du 20 mars 2016, pour l'intérêt des sénégalais. 
Lors de la cérémonie, le Pr Mounirou Sy a fait un brillant exposé sur les arguments pour le «Oui», non sans revenir sur la décision et non avis du Conseil constitutionnel et sur les risques qui pèsent sur la démocratie sénégalaise au cas où le Non l’emporterait sur le Oui au référendum. 
A sa suite, le journaliste Adama Sow a aussi expliqué aux désormais 200 ambassadeurs pour le «Oui», la particularité bourgeoise de leur commune et leur a donné les ficelles d'une bonne campagne de proximité. 
Avant de clore le débat, Karim Fofana a rappelé l'importance de l'activité politique du jour, tout en expliquant que la nouvelle constitution proposée par le président Macky Sall va permettre au Sénégal d'entrer dans l'ère de la démocratie moderne. Et pour répondre aux détracteurs du Oui, il a rappelé qu'en 12 ans de pouvoir le président Abdoulaye Wade, après avoir changé la constitution de 1963, a initié 13 retouches constitutionnelles déconsolidantes, là où Macky Sall n’a initié qu’une réforme avec 15 points destinés au renforcement de la démocratie sénégalaise. 


Mercredi 2 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :