Référendum : Le CAMS appelle à la vigilance et à une forte mobilisation


Le bureau du Cercle des Amis de Macky Sall (CAMS) en appelle à la vigilance et à une très forte mobilisation pour que le 20 mars prochain, le référendum de 2016 s'organise parfaitement et que le OUI l'emporte massivement, tout en saluant et félicitant le Président de la République, clé de voûte des institutions, gardien et garant du respect de la constitution.
« Le Président Macky Sall a renoncé, à son corps défendant et en se soumettant comme il se doit à l'avis du conseil constitutionnel, à ce désir plusieurs fois réaffirmé, de s'appliquer la réduction de la durée du mandat présidentiel à cinq ans, dès sa première magistrature .Dans notre tout petit pays, personne ne piétine le texte fondamental, c'est ce qui fait notre grandeur, c'est ce qui fait que le Sénégal est convié, toujours, à la table des plus grands, là où se décide le sort de notre planète » indique le CAMS dans un communiqué.
« Le juge constitutionnel a bien raison de dire "que pour la sauvegarde de la sécurité juridique et la préservation de la stabilité des Institutions, le droit applicable à une situation doit être connu au moment où celle-ci prend naissance ". Qu'ainsi donc, la durée du "mandat en cours au moment de l'entrée en vigueur de la loi de révision, est hors de portée de la loi nouvelle". Surtout quand celle-ci comporte des dispositions dont "le caractère individuel, méconnaît par cela seul, la Constitution » ajoute t’il. Avant de s’indigner que les porteurs du combat " Ne touche pas à ma Constitution " s'offusquent d'une démarche qui ne fait que respecter la Constitution. « Comment peuvent-ils se dédire ? Auraient-ils, encore cette fois, des motivations, des complicités et des ressources non encore visibles? Que signifie cette irresponsable indignation ? Cet aveuglement suspect ? »
Le CAMS de dire que le peuple fera face pour, aujourd'hui comme hier, faire respecter sa Constitution. C'est pour cela que le CAMS en appelle à la vigilance et à une très forte mobilisation pour que le 20 mars prochain, le référendum de 2016 s'organise parfaitement et que le OUI l'emporte massivement et très largement. Pour une présence dans l'espace constitutionnel de nos élus locaux, pour une affirmation forte et une protection constitutionnelle des droits des citoyens sur leurs ressources naturelles et leur patrimoine foncier, au-delà de nos "petits intérêts cachés ".
Mardi 23 Février 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :