Reconnaissant les faits qui lui sont reprochés : Ce que Ama Baldé a dit aux enquêteurs...


Reconnaissant les faits qui lui sont reprochés : Ce que Ama Baldé a dit aux enquêteurs...
Après avoir décliné son identité complète, Amadou Baldé a souligné : "je n'ai jamais eu maille à partir avec la police. Je ne souffre d'aucune maladie contagieuse ou incurable à ma connaissance. Je jouis de toutes mes facultés physiques et mentales"
Pour revenir sur ce qui s'est passé lors du face-à-face qu'il devait avoir avec le lutteur Gouye-Gui, Ama Baldé a commencé par dire : "je reconnais les faits qui me sont reprochés", avant de donner sa version des faits.
Selon le fils de Falaye Baldé : "les policiers étaient en train de passer à tabac l'un de mes fans, en l'occurrence Babacar Baldé, un petit frère à moi. Ce dernier étant tombé à terre, j'ai essayé de le redresser en m'inclinant tout en recevant les coups des policiers. Je vous rappelle que j'ai reçu des coups de pied et de casque en plein visage. Ainsi, pour me dégager, car étant entouré de plusieurs policiers qui étaient déterminés à me faire du mal, j'ai finalement riposté en essayant de toutes mes forces de les repousser. C'est ainsi que j'ai atteint un des policiers qui est identifié plus tard comme étant Barka N'gom. Je regrette sincèrement l'acte que j'ai commis à l'encontre de l'agent de police. Je demande la clémence auprès des autorités judiciaires. Je jure à l'avenir de plus recommencer. Je vous affirme que ce n'était pas ça qui m'avait emmené là-bas. C'est tout ce que j'ai à déclarer!"
Dimanche 5 Juillet 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016