Recevabilité de la candidature de Wade : le dernier mot revient au Conseil constitutionnel (ministre)


Recevabilité de la candidature de Wade : le dernier mot revient au Conseil constitutionnel (ministre)
Seul le Conseil constitutionnel est habilité à trancher la question de la recevabilité de la candidature du chef de l’Etat sortant, Abdoulaye Wade, à l’élection présidentielle du 26 février prochain, a affirmé, jeudi à Dakar, le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Cheikh Tidiane Sy.

‘’(…). La décision (de la recevabilité ou non de la candidature de Wade) ne nous appartient pas. Elle appartient à un organe qui est habilité et qui s’appelle le Conseil constitutionnel’’, a-t-il notamment rappelé, en défendant devant les sénateurs le projet de budget de son département.

’’Mon expérience me fait dire que, s’il y a une matière où l’imagination est la plus forte, c’est le droit. S’il y a une matière où l’imagination est la plus fertile, c’est le droit (…)’’, a-t-il répété, avant d’insister en ces termes : ‘’Laissons le Conseil constitutionnel, le moment venu, dire le droit.’’

Le budget du ministère de la Justice est arrêté cette année à la somme de 26 522 898 230FCFA contre 23 011 806 730CFA pour la gestion en cours, soit une hausse de 3 511 092 FCFA en valeur absolue et de 15,26 pour cent en valeur relative.

( APS )
Jeudi 1 Décembre 2011




1.Posté par maloum le 01/12/2011 19:35
enfin !
une position responsable...comme quoi... la betise n'est pas tout le temps dans le camp d'en face !



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016