Real Madrid : les adieux émouvants d’Iker Casillas

C’est désormais officiel, Iker Casillas n’est plus un joueur du Real Madrid. Lors d’une ultime conférence de presse au Bernabéu, remplie d’émotions, la légende a salué son club de toujours.


Iker Casillas et le Real Madrid, c’est fini. Après 16 saisons et 18 titres avec les Merengues, le portier quitte son club de toujours, direction Porto. Un choix motivé par « l’ambition » du club portugais et « l’affection » qui lui a été transmise par les Dragões tout au long des négociations. Mais plus que le choix de rejoindre le Portugal, Casillas a usé de sa dernière conférence de presse à Bernabéu pour saluer la Casa Blanca. Entre remerciements et larmes.

« Ce jour difficile est arrivé, où je dois dire au revoir à un club qui m’a tout donné. Il me semble que c’était hier, qu’à l’âge de neuf ans j’endossais pour la première fois le maillot du Real. J’ai vu mon rêve se réaliser. Durant tout mon temps au Real, je me suis senti aimé et accompagné. Ce club m’a également formé comme personne et aidé à grandir », a-t-il assuré en premier lieu, comme pour désamorcer la sortie musclée de ses parents dans l’édition du jour d’El Mundo, où ces derniers accusaient le président Pérez. Casillas, plein d’humilité, a lui pris le temps de saluer tout son monde.

« Tout au long de ces années, j’ai vécu des moments uniques. Je laisse de grands amis sur qui je pourrai toujours compter. Je tiens également à saluer tous mes entraîneurs. Je me souviens de chacun d’eux, parce qu’ils m’ont tous appris beaucoup de choses. Leurs staffs aussi, eux qui m’ont aidé par des conseils dans les mauvais moments. Nous en avons aussi vécu des bons. Je salue aussi l’ensemble du personnel du club, avec qui nous avons formé jour après jour ce Real Madrid. On ne les voit pas mais ils sont toujours ici. Merci à mes parents, ma famille, qui ont toujours été avec moi. Merci à ma femme et mon fils. Merci au Real Madrid pour le soutien inconditionnel, pour avoir été ton capitaine ces cinq dernières années, de m’avoir permis de soulever des titres. Au-delà du souvenir d’un grand ou mauvais gardien, j’espère simplement qu’on se souviendra de moi comme d’une bonne personne. Merci, mille mercis, je ne vous oublierai jamais. Je vous suivrai partout et continuera de crier ‘’Hala Madrid’’ ». Un au revoir plus qu’un adieu, Casillas ayant assuré qu’on le reverra dans les travées du Bernabéu. Mais qu’importe, c’est une immense page qui se tourne aujourd’hui. Dans une insondable émotion.

Footmercato

Dimanche 12 Juillet 2015




Dans la même rubrique :