Real Madrid : Florentino Perez sort enfin du silence pour Ronaldo !

Interviewé sur les ondes de Onda Cero en ce lundi soir après sa nomination en tant que président du Real Madrid, Florentino Pérez a logiquement été interrogé sur le cas Cristiano Ronaldo.


Partira ou partira pas ? C’est la question que se pose toute l’Espagne, tout le Portugal, et même tout le monde du football de façon générale. Depuis la fin de semaine dernière, les velléités de départ de Cristiano Ronaldo font parler et parler. En plus d’avoir déjà informé de ses intentions Florentino Pérez, via Jorge Mendes, ou encore Sergio Ramos, le choix du Portugais pour son avenir se porterait sur Manchester United. Mais une chose est sûre, le Real Madrid ne se laissera pas faire et ne facilitera pas la sortie du numéro 7, qui possède une clause libératoire astronomique. Et le président madrilène s’est exprimé à ce sujet à l’antenne de l’émission El Transistor de Onda Cero en cette soirée de lundi.
« Je n’ai pas parlé avec Cristiano. Je ne peux pas vous dire. La dernière fois que je lui ai parlé, c’était à Cardiff (le 3 juin dernier lors de la finale de Ligue des Champions, ndlr). En cette période électorale, j’essaye d’être respectueux des autres et de ne pas parler. J’ai appris la nouvelle via le journal. Aujourd’hui, nous avons toujours résolu les problèmes. Cristiano a un contrat avec le Real Madrid, comme tous les autres joueurs. Ce qui est sur, c’est que quelque chose a affecté Cristiano. Nous allons voir ce qu’il se passe. En ce moment, il dispute un tournoi important (la coupe des Confédérations, ndlr) et je ne vais pas le perturber pendant qu’il est en sélection. Je ne sais pas ce qui est arrivé, tout est étrange mais quoiqu’il arrive, il nous le dira » a entamé le président du Real Madrid avant de revenir sur les raisons qui ont mis la star dans tous ses états.
Le Real Madrid botte en touche pour la question du règlement de l’amende

« Je sais que Cristiano est une bonne personne et un grand professionnel. Tout cela est très étrange. Je vais lui parler et je dois dire : je le défendrai en tant que personne et en tant que footballeur. Je pars du principe que tout le monde doit respecter ses obligations fiscales. Mais il voulait répondre à ces obligations. Je crois qu’il a la même société en Angleterre, un pays de la communauté européenne. J’ai vu comment les informations ont été traitées ici et ça m’a touché. (...) Je suppose que cela est un malentendu. Il peut y avoir des mauvaises interprétations » a ensuite affirmé Florentino Perez.
Enfin, un dernier sujet a été abordé sur Onda Cero, celle de la possibilité du Real Madrid de payer l’amende de son joueur. Sur ce sujet, le président madrilène a préféré botter en touche. « Cette question n’a pas lieu d’être. Je ne la veux pas. Ce n’est pas comme cela que ça se passe. S’il est en colère, c’est parce qu’il se sent injustement traité ». Voilà qui peut retenir l’attention car à l’inverse, le Barça avait payé l’amende fiscale de Léo Messi lorsque celui-ci avait eu des ennuis avec le fisc espagnol. Pour le moment, le Real ne semble pas vraiment décidé à imiter son grand concurrent ce qui devrait encore alimenter les rumeurs les plus folles au sujet de l’avenir de Cristiano Ronaldo.
Mardi 20 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :