Réaction au livre blasphématoire, « Les Derniers Jours de Mouhamad ».

Une de plus. Et les musulmans ne peuvent pas espérer que le livre de la Tunisienne Hela Ourdi sera la dernière d’une série d’initiatives intellectuelles et politiques orientées dans le sens d’attaques systématiques contre leur religion.


Réaction au livre blasphématoire,  « Les Derniers Jours  de Mouhamad ».
L’Islamophobie vient encore de s’illustrer de triste manière dans l’ouvrage qui prétend raconter les « Derniers Jours » du Prophète Mouhamed (PSL). Le caractère mensonger, d’une inqualifiable grossièreté et d’une maladresse coupable des écrits de Hela Ourdi auraient dû justifier que le livre fût accueilli avec mépris. Mais ce serait prendre le risque de faire croire au camp d’en face, que les musulmans ont baissé la garde. Les attaques n’en seraient alors que plus violentes, la calomnie plus poussée contre le Sceau des Prophètes. 

Aussi, saluons-nous la prompte réaction de l’Ong Jamara, elle-même alertée par le PM Abdoul Mbaye pour que rapidement les mesures idoines soient mises en branle, s’agissant de la circulation de l’ouvrage sur le territoire national. 

C’est avec la même satisfaction que nous avons accueilli la décision des autorités portant interdiction de la vente du livre et son retrait de tous les espaces commerciaux du pays. Répondant au Ndiguel du Khalif Cheikh Sidy Makhtar Mbacké de ne jamais faiblir dans la défense des valeurs religieuses portées par Cheikh Ahmadou Bamba, Serviteur du Plus Pur d’entre Tous (PSL), nous resterons suffisamment vigilants et nous érigerons en sentinelles partout au Sénégal, pour nous assurer de la mise en œuvre effective des mesures décidées par les pouvoirs publics, sur la question. 

Nous encourageons Jamra dont nous nous joignons à l’action, pour que nul, dans ce pays ne puisse s’employer à porter atteinte à ce qui fonde notre Nation autour d’un commun attachement au respect mutuel que se doivent et se vouent effectivement les religions présentes au Sénégal. La dernière illustration en a été la manifestation nationale de soutien à la Communauté de Khadimou Rassoul et la désapprobation collective qui a accueilli la caricature de l’hebdomadaire Jeune Afrique  . 

Toute la Muridya, dans le même sillon, exprime sa profonde indignation et condamne de la manière la plus ferme, ces attaques contre l’Islam à travers les agressions dont le Plus Honoré des Hommes est régulièrement la cible. Les prétendument Derniers jours de la Lumière de l’Humanité, ne sont que l’ultime mensonge à date. Mais que les islamophobes se le prennent pour dit : si les porteurs de leur combat ne désarment pas, qu’ils n’attendant pas des croyants sénégalais qu’ils les laissent faire. Rien ne sera de trop pour freiner ces funestes entreprises contre les valeurs d’autrui.  


HIMMA-GREP
Mercredi 30 Mars 2016
Dakar actu




1.Posté par sall le 31/03/2016 00:34
La femme d Abou lahab dans la sourate 111 fait bonne figure avec cette femme .dans un certain sens du verset et au delà du récit historique ;cette porteuse de bois portait du bois pour attiser le feu de l enfer dans lequel avait péri Abou lahab.ce genre de livre blasphématoire ne fait que attiser le feu qui guettent les mécréants car l Amour du prophète MOHAMMED Psl est l une des critères du croyant et une conditionnalité a l accès au paradis.cette femme devrait être excommuniee de la communauté des hommes de bien car elle appartient a la communauté de yajuz et majuz



Dans la même rubrique :