Rassemblement illicite ayant causé des violences : 2 ans de prison dont un an assorti de sursis requis contre Toussaint Manga et Cie.

Le secrétaire général de l’Union des jeunesses libérales travaillistes (Ujtl) et ses camarades ont été jugés, ce jeudi 9 février, au tribunal correctionnel de Dakar.


Rassemblement illicite ayant causé des violences : 2 ans de prison dont un an assorti de sursis requis contre Toussaint Manga et Cie.
Toussaint Manga, Moussa Mané, Serigne Abo Mbacké Thiam et Abdourahmane Ly comparaissaient pour rassemblement illicite ayant causé des violences et des destructions de biens d’autrui et dégradations des biens de l’Etat. Leur procès, initialement prévu le mois dernier, avait été reporté. En début d'après-midi, le procureur de la République a requis 2 ans de prison dont un an assorti de sursis et une amende d'un million de Fcfa, pour rassemblement illicite ayant causé des violences. Pour le délit de destruction de biens d'autrui, le parquet a requis 1 an assorti de sursis et une amende 500 000 Fcfa. Le ministère public a demandé  la peine de 6 mois assortie de sursis pour les infractions de violence et voies de fait, avant de requérir la confusion des peines. 


Les faits reprochés à Toussaint Manga et Cie se sont déroulés le 23 mars 2015 près du quartier de Point E. Ce jour-là, en pleine vague de manifestations contre l'emprisonnement de Karim Wade, des véhicules appartenant au ministère des Sports ont été pris à partie par des jeunes libéraux.

Toussaint Manga et Cie ont donc comparu devant le Tribunal correctionnel pour répondre de ses faits. Ayant pris connaissance des faits qui leur sont reprochés, les jeunes libéraux ont nié toute responsabilité, arguant qu’ils n’ont aucun lien avec le saccage de véhicules garés devant les locaux du ministère des Sports. La défense a plaidé la relaxe pure et simple. Le verdict sera rendu le 21 février prochain.  
Jeudi 9 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :