Rapport de l’ARMP : Mamadou Talla pris en flagrant délit de discrimination dans la passation de marché


Rapport de l’ARMP : Mamadou Talla pris en flagrant délit de discrimination dans la passation de marché
Le ministre le Ministre de la Formation Professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat (MFPAA), Mamadou Talla a été pris en flagrant délit de «discrimination » dans la passation du marché pour l’examen  de la procédure d’appel d’offres ouvert  portant sélection d’un prestataire pour la fourniture de matériels et outillages techniques, subdivisé en quatre (04) lots, avec 02 attributaires, pour un montant global de 994 359 924 F CFA TTC, a permis de noter les non-conformités.
 
En effet, le reproche de l’ARMP au ministère de MFAAP est relatif au critère de qualification de marchés de nature et de taille similaires en faisant dans la discrimination.  Ce qui constitue, regrette-t-on une entrave au libre accès à la commande publique, pour les entreprises nouvellement créées et viole le principe de l’égalité de traitement des candidats. En introduisant la notion de taille dans les critères de qualification, l’Autorité Contractante restreint l’accès du marché, pestent les experts du cabinet BSC.
 
Le même grief discriminatoire a été noté dans l’examen de la procédure d’appel d’offres ouvert portant sélection d’un prestataire pour la fourniture de matériel et outillage techniques, subdivisé en cinq (5) lots, avec trois (3) attributaires, pour un montant global de 141 526522 F CFA TTC. C’est le même cas examen de la sélection d’un prestataire pour la fourniture d’équipements pour la création d’Unités Mobiles de Formation (UMF) pour les DAARAS, attribué à SECODIS SÉNÉGAL S.A.R.L, pour un montant de 61 589 921 F CFA TTC.
 
L’ARMP n’a pas été contente de l’examen de la procédure d’appel d’offres ouvert portant sélection d’un prestataire pour la fourniture de matériels informatiques de bureau, réparti en deux (2) lots, attribué à OUMOU INFORMATIQUE pour le lot 1 et PICO MEGA pour le lot 2, pour les montants respectifs de 195 561 400 F CFA TTC et 5 685 830 F CFA TTC. Ce mécontentement se justifie par le fait que l’examen de lancement, en date du 24 avril 2014, est antérieur à la date de délivrance de l’avis de non-objection de la DCMP sur le DAO qui a été notifié le 30 avril 2014. Soit six (06) jours après la parution de l’avis d’appel d’offres.
Vendredi 27 Novembre 2015
Dakaractu



Tags : Casamance


1.Posté par Bira le 28/11/2015 09:45
La question a se poser, c'est combien M. Talla a reçu en échange de l'attribution de ce marché . Il y a, a n'en point douter, de la corruption ici

2.Posté par mademba le 28/11/2015 11:34
C EST LE DAGE DU MINISTRE QUI EST UN HOMME VEREUX QUI NE S OCCUPE QUE DES MARCHES OU IL DES INTERETS

3.Posté par Diaraaf le 28/11/2015 18:29
Oumou Informatique et Pico Média est la même chose..... Dans ce ministère cela a été toujours le cas.... Dage et ministre sont de mèche.....

4.Posté par MFPAA le 28/11/2015 19:01
C'est la pagaille dans ce ministère de Mamadou Talla.il a recyclé les anciens compagnons de Awa Coudou ndiaye. Le Dage, le DC bref des délinquants financiers; que voulez comme résultat? Ces auditeurs n'ont vu que de la poussière.il ont annoncé 994 millions sur un budget de 26 milliards.descendez sur le terrain pour voir les travaux annoncés en grande pompe vous allez tomber des nus. Aucun chantier n'a été livré dans ce ministère.ils ne font qu'annoncer des réalisations mais sur le terrain il y a rien de concret.le président doit envoyer L IGE dans ce ministère de la pagaille.
Le ministre qui réforme des véhicules en bon état; attribue l'un à son assistante a 200 000; un montant qu elle n a jamais payé. Nous du ministère nous connaissons les relations entre le ministre et cette nymphe de surcroit fille très facile !!! Les autres véhicules ont ete attribue a ses parents : chef de garage, chef de cabinet et a son chauffeur et complice. bref nous sommes entrain de vivre l injustice dans ce ministère.depuis 2012 nous sommes la sans contrat.on nous paye avec l argent des marches de gré a gré.ce jeune DAGE Sambare ndiaye s'est enrichi au bout de deux ans .pour preuve en fin 2014 il avait déjà construit ses 4 maisons au coeur de Dakar.le ministre lui a son appartement a Mantes la jolie et sa maison R+1 non loin des almadies. Ce Ministère est celui du sexe, de la bière et de l'argent.l'inspecteur interne Y. BA qui devrait alerter les autorités est isolé dans son
bureau du 6 eme étage ou il somnole en longueur de journée.le président doit envoyer dans l urgence L IGE pour mettre fin à cette délinquance.comment voulez vous que le président sall fasse des résultats dans ces conditions. .

5.Posté par Diaraaf le 29/11/2015 11:53
Oumou informatique = Pico Média
Et dans ce ministère les Dages sont des pions de leur mentor ministre. Tous pourris

6.Posté par karfa diouf le 23/12/2015 11:28
Une diffamation répréhensible contre le Ministre Mamadou TALLA
Ce commentaire portant sur le Ministre Mamadou TALLA constitue une faute calomnieuse et diffamatoire de nature pénale émanant d'un vrai ignorant du Ministre TALLA et des procédures de passation des marchés publics; un acte qui peut et doit entraîner une réaction proportionnelle à la gravité de tels propos.

7.Posté par alpha le 31/12/2015 19:24
KARFA pourquoi se dédire.nous te connaissons.vous mentez de plus car MAMADOU TALLA est connu sous le sobriquet de THIOUKS qui signifie FILLES.Tous les jours on en parle ici au ministère non.garder ton poste dans ce ministère ne doit pas te pousser a te dédire.il y a d autres malversations non signalées ici au MFPAA que nous connaissons tous.nous avons un ministre très faible pour les femmes.nous allons tous perdre nos postes de coordonnateur et directeur au profit de ces dames qui montent en puissance dans ce cabinet. MFPAA a raison sur toute la ligne.



Dans la même rubrique :