Rapport Doing Business : « Un encouragement à rester sur la bonne voie du PSE », selon Amadou Ba


Amadou Ba,  le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, lors de la cérémonie de lancement du rapport Doing business 2016, a noté que la bonne place du Sénégal est à prendre comme un encouragement à rester sur la bonne voie tracée par le Plan Sénégal Emergent (PSE), en matière d’amélioration de l’environnement des affaires. 
« Le Sénégal conserve sa place pour la deuxième année consécutive, dans le Top 10 des meilleurs réformateurs au monde. Ce résultat est l’expression de l’approche pragmatique du Président Macky SALL dans la conduite des politiques publiques. Nous considérons ce classement comme un encouragement à rester sur la bonne voie tracée par le Plan Sénégal Emergent (PSE), en matière d’amélioration de l’environnement des affaires » dira-t-il.
« Nous devons maintenir le cap des réformes visant à améliorer l’environnement des affaires, pour une mise en œuvre adéquate du Plan Sénégal Emergent » a-t-il ajouté. Selon le ministre qui était accompagné du ministre Khoudia Mbaye, certaines réformes connaissent un début de mise en œuvre et n’ont pas été prises en compte dans ce rapport. « Nous allons poursuivre ces efforts en 2016 » a-t-il promis.
Le MEFP a fini par dire que ce rapport 2016 est un indicateur de la mise en œuvre du PSE dans l’amélioration de l’environnement des affaires. « C’est ici l’occasion d’encourager les administrations qui ont mis en œuvre ces réformes, à poursuivre leurs efforts .»  
Mercredi 28 Octobre 2015
Dakaractu




1.Posté par mademba le 29/10/2015 08:09
AMADOU BA DOIT AVOIR L HONNETETE DE DIR LA VERITE .IL EST COUTUMIE DES FAITS : TENTER DE MANIPULER L OPINION.EN EFFET CE QU IL DOIT DIR MEME S IL INTERPRETE TENDANCIEUSEMENT LE RSPPORT DOING BUSINESS ON PEUT LE LUI CONCEDER MAIS EN PRESISANT QUE POUR CE CAS ON NE PREND EN COMPTE QUE LE RYTME DES REFORMES ET NON LES PERGORMANCES ECONOMIQUES COM CE FUT LE CAS AVEC LE DERNIER RAPPORT DU FMI QUI MARQUE LA RETROGRADE DE NOTRE ECONOMIE CLASSEE PARMI LES DERNIETES AU MONDE.AVEC LES CRITERES DU DOING B DES PAYS DEVELOPPES COM LES USA ET L ALLEMAGNE POURRAIENT ETRE CLASSES DERRIERE LE REWANDA OU LE SENEGAL.L APIX QUI A ETE MISE EN PLACE PAR KARIM WADE PERMET AU SENEGAL D AVANCER DS LES REFORMES CE QUI NE SIGNIFIE PAS AVOIR UNE ECONOMIE EN BONNE SANTE.



Dans la même rubrique :