Rapport Doing Business 2018 : Le Sénégal gagne 7 places et fait partie des 5 pays les plus réformateurs d’Afrique Subsaharienne


Le Rapport Doing Business 2018 a livré ses secrets ce mardi à 14 heures précises. La séance de publication a eu lieu au siège dakarois de la Banque mondiale. Cela, en présence de la Directrice des opérations de ladie institution.

Ainsi, le Sénégal  gagne 7 places par rapport au classement de l’an passé.

Il doit ce rang au fait, principalement, d’avoir introduit  des règles plus strictes pour les audiences préliminaires et d’avoir réduit le temps de résolution des litiges commerciaux. Les délais d’exécution des contrats y sont par ailleurs passés de 925 à 740 jours. Enfin, la baisse des frais notariés pour la constitution d’une société et des frais de transfert de propriété ont permis de diminuer les coûts liés à la création d’une entreprise et à la cession d’un bien.

 En effet, le Sénégal a mis en œuvre cinq réformes dans le rapport Doing Business 2018. Ces réformes       concernent les domaines de la création d’entreprise, de l’obtention de prêts, du transfert de propriété, du paiement des taxes et impôts et de l’exécution des contrats. Le Sénégal est ainsi 140e dans le classement relatif à la facilité de faire des affaires, alors qu’il était 147e dans ce classement l’année dernière.

Grâce à ces réformes, le Sénégal se trouve parmi les cinq pays les plus réformateurs d’Afrique Sub-Saharienne, aux cotes du Malawi, de Djibouti, de la Zambie et du Nigeria. Avec ses cinq reformes mises en œuvre cette année, le Sénégal se positionne ainsi parmi les 13 pays au monde à avoir mis en œuvre au moins cinq réformes significatives cette année. Au cours des quatre dernières années, ce ne sont pas moins de 19 réformes mises en œuvre par le Sénégal, ce qui témoigne d’un engagement fort et constant du gouvernement.)Pour la deuxième année consécutive, les économies d’Afrique subsaharienne détiennent le record du nombre de réformes mises en œuvre pour améliorer l’environnement des affaires, selon la dernière édition du rapport Doing Business du Groupe de la Banque mondiale, qui mesure depuis 15 ans désormais la facilité de faire des affaires pour les petites et moyennes entreprises du monde entier.

Le nombre total de réformes introduites l’an dernier ressort à 83, contre 80 l’année précédente, ce qui porte à 798 le nombre de réformes enregistrées ces 15 dernières années dans les 48 économies de la région couvertes par le rapport Doing Business, dont l’édition 2018, consacrée à la création d’emplois, paraît aujourd’hui.
Mardi 31 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :