Rapport Cour des Comptes et libération de Karim Wade : Les exigences de « Jubanti Sénégal »


Rapport Cour des Comptes et libération de Karim Wade : Les exigences de « Jubanti Sénégal »
La Coalition «Jubanti Sénégal» dans une note qui nous a été transmise et s’agissant du rapport de la cour des comptes, indique avoir lancé « une alerte sur la gestion nébuleuse des fonds de la Caisse de dépôt et de Consignation. (CDC) ». Elle avait aussi relevé des accointances troublantes entre la CDC, l’entreprise SERC et Cofia Immo. La Cour des comptes selon la note, vient de leur donner raison et donc invite le Procureur de la République à s’autosaisir tout en  rappelant les propos du Chef de l’Etat qui avait dit : «Je ne protégerai personne». Les rapports des Corps de Contrôle de l’Etat selon la coalition ne doivent pas être classés sans suite. « Il urge aujourd’hui d’appliquer toutes les recommandations de la Cour des Comptes dans la rigueur et sans complaisance. Mieux encore, tous les hommes d’affaires épinglés par la Cour ne doivent plus bénéficier des marchés publics. La lutte contre la corruption ne doit pas simplement être un discours de propagande ».
S’agissant de  la libération de Karim Wade la Coalition «Jubanti Sénégal»  invite solennellement le Président Macky SALL « a clarifié les conditions de libération de Monsieur Karim WADE ». Au-delà de la grâce note-t-elle, qui est un prétexte fallacieux utilisé pour couvrir une manœuvre, qu’est ce qui justifie la libération de l’ancien Ministre d’ Etat ? «  Toutes les précautions prises par l’Administration pénitentiaires et par les autorités de l’aéroport Léopold Sédar SENGHOR lors de la libération de Karim WADE prouve  la responsabilité totale des autorités étatiques sénégalaises » pestent les membres de la colaition.
Selon eux pour finir, Karim WADE gagnerait à s’adresser à ses compatriotes pour clarifier cette affaire qu’il risque de trainer comme une chape de plomb au pied. 
Dimanche 3 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :