Raoul Latif, président de l'association des ONG pour la protection des enfants, se prononce sur le retrait des enfants de la rue


Lundi 18 Juillet 2016
Dakaractu




1.Posté par Anonyme le 19/07/2016 17:10
Quand Yaya Djameh décide que les prostituées, les proxénètes, les mendiants, les talibés-mendiants devraient disparaitre de son pays, dès le lendemain ces mesures sont applicables et appliquées ! Tous les Gambiens respectent les lois de ce pays, ce qui n'est pas le cas pour le Sénégal ? Faudrait-il que les Sénégalais vivent en dictature pour que le Sénégal soit en ordre ? La question mérite d'être posée à nos gouvernants !



Dans la même rubrique :