Range Rover frauduleusement mise en circulation : 3 personnes inculpées pour complicité de faux


Ça craint grave pour Waly Ballago Seck. C’est le moins que l’on puisse dire, puisqu’au terme de leur face-à-face avec le juge d’instruction, les mis en cause dans l’affaire de la voiture Ranger Rover frauduleusement mise en circulation, le commerçant Pape Niang, le courtier Baye Fall et la transitaire ont tous ont été inculpés pour complicité de faux, et usage de faux. Les deux premiers nommés ont été envoyés à Rebeuss. Il n’y a que la transitaire qui a été inculpée et placée sous contrôle judiciaire. Avec la machine judiciaire qui s’emballe, le fils de Thione Seck pourrait aller vers de gros ennuis, puisqu’il a été cité dans la chaîne de vente du fameux véhicule. En effet, convoqué par le juge, chargé de l’instruction de cette affaire, le jeune chanteur est présentement aux Etats-Unis pour ses activités musicales. Il sera édifié sur son sort dès son retour de voyage.
Cette affaire a été déclenchée par l’entrepreneur Pape Dièye qui a porté plainte, après avoir acquis la Range Rover à 26 millions auprès du commerçant Pape Niang. Le véhicule ne disposait pas de tous les documents pour circuler. Las d’attendre de disposer des papiers du véhicule, Pape Dièye a saisi la justice, qui a procédé à l’arrestation de Pape Niang. Mais, ce dernier avait acquis la bagnole dans les mêmes conditions auprès de Waly Seck qui, à son tour, l’avait achetée auprès du footballeur Ibrahima Touré. L’international sénégalais demeurant à Thiès avait acheté le véhicule auprès d’un émigré établi en Italie du nom de Lamarana Diallo. La transitaire, lors de cette transaction, avait réclamé la carte grise du véhicule afin de procéder au dédouanement. Seulement le certificat de perte fourni par le courtier Baye Fall pour le dédouanement s’est avéré un faux. Et le pot aux roses a été découvert par le dernier acquéreur qui voulait procéder à la mutation du véhicule. 
 
Jeudi 21 Juillet 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :