Ramadan : humeurs d’automobilistes


Ramadan : humeurs d’automobilistes
Le ramadan est  le temps par excellence des embouteillages à l’approche du crépuscule. Pendant ce mois, les chocs mineurs et les accrochages  de pare chocs se multiplient. Ceci est en grande partie, dû à l’empressement et à l’énervement des usagers de la route. L’image de grandes  personnes qui se battent ou s’insultent copieusement dans la rue est devenue une banalité en ce moment, et surtout à l’approche de l’heure de la rupture du jeune où pour un rien les esprits s’échauffent à cause de la faim.
Et pour de nombreux automobilistes, le ramadan est malheureusement synonyme de disputes au volant et d’insulte gratuite. Certain emprunte des pistes poussiéreuses, testant des trajets inexplorés à la recherche d’improbables raccourcis. D'autres  évitent les grands axes  au profit des petits chemins peu fréquentés, allant jusqu'à raser les vérandas en plein quartiers résidentiels...
Lundi 13 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :