Rama Yade : «La France doit changer de regard sur le continent africain »

​Dans le cadre de sa tournée en Afrique, Rama Yade, candidate à la présidentielle en France qui séjourne à Dakar depuis vendredi dernier, a fait face à la presse, hier. A cet effet, elle a tenu à rappeler l’objet de son déplacement qui est de mettre en avant cette Afrique nouvelle qui émerge sur la scène internationale, mais aussi de rencontrer les autorités étatiques et la société civile. Selon elle, la France doit changer de regard sur le continent Africain.


Rama Yade : «La France doit changer de regard sur le continent africain »
 «C’est dans le continent Africain que se joue l’agenda international» a déclaré Rama Yade candidate à la présidentielle en France, hier en conférence de presse. Selon l’ancien secrétaire d’Etat aux Droits Humains, le continent est devenu «l’atelier du monde». C’est ce qui justifie d’ailleurs sa tournée dans le continent noir. «Compte tenu de la croissance qui dépasse en moyenne 5% et qui est portée par une stabilité de l’inflation et par une gouvernance améliorée, la France doit changer de regard sur le continent», indique-telle. Pour elle, on ne doit plus parler d’aide mais plutôt d’investissement, de partenariat. Ce qui suppose une évolution dans les relations entre la France et le Sénégal et en général avec l’Afrique.
Rama Yade qui a rencontré au cours de son séjour dakarois l’Association des femmes juristes du Sénégal (Ajs) et le Président Macky Sall, a eu droit à un accueil chaleureux. Elle n’a pas manqué de rappeler qu’elle a passé les dix premières années de sa vie au Sénégal et qu’elle suit tout ce qui passe dans le pays particulièrement l’actualité. «Il faut prendre acte aujourd’hui des changements importants du continent Africain et changer de regard. Nous avons un défi majeur qui est de rebâtir une nation», dit la responsable politique française.
A la question de savoir si elle espère être élue au soir de la présidentielle française, Rama Yade répond par l’affirmative. Et pour se montrer convaincante,  elle prend l’exemple du Président Barack Obama qui préside aux destinées des Américains. Par conséquent, elle ne trouve pas hirsute de devenir présidente de la France.
 
 
 
 
 
 
 (L'AS)
Mardi 4 Octobre 2016
Dakaractu




1.Posté par Réveil le 04/10/2016 14:20
Elle vient de se réveiller !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :