RTS (Radiodiffusion Télévision Sénégalaise): ‘’Enracinement et Enrichissement’’


RTS (Radiodiffusion Télévision Sénégalaise): ‘’Enracinement et Enrichissement’’
Depuis l’avènement de Racine Talla  à la tête de la Radiodiffusion Télévision Sénégalaise, la Radio (Radio Sénégal International)  et la Télévision (RTS 1) présentent un tout autre visage. La RTS  est devenue plus ‘’nationale’’, plus ‘’terroir’’, plus ‘’pays profond’’, avec une diversification de  sa grille de programmes en volume (nombre d’émissions),  en qualité (infos-découvertes-éducation-divertissement), le tout dans une pluralité linguistique  qui accorde à nos langues locales les plus parlées, notamment le valaf, le pulaagu, le sérère et le mandinco, davantage de temps à l’antenne
Au lendemain du lancement de la RTS 3 (Tambacounda) et vers le lancement de la  RTS 4 (Casamance) et probablement de la RTS 5 (Fouta), de la RTS 6 (Sine Saloum), Racine Talla et son équipe font des pas de géant dans le maillage du territoire national et, réconcilient le Peuple sénégalais avec leur service public audiovisuel, tant au niveau de la proximité qu’au niveau de ses contenus  de plus en plus qualitatifs et pluriels.
A travers des séries de reportages et de dossiers à l’intérieur du pays profond, la RTS 1devient de plus en plus la voix des sans voix  nous donne l’occasion de nous (le Sénégal) voir sans fard, de nous (re)connaître et de nous (re)découvrir pour progresser.  Les émissions ‘’Reeni Kom Kom’’ de Abdel Kader Diokhané, ‘’Recto-Verso’’ de Abdourahmane Koïta, ‘’Terreau’’ de Tidiane Barry, ‘’Deggo’’ d’Ahmadou SY sont devenues  des ‘’émissions de terrain’’ de grands moments de télévision.
A la radio (RSI), la radio préférée et très écoutée par une bonne frange de la diaspora sénégalaise, c’est véritablement de forts moments d’écoute radiophonique (consistance et pertinance), dans une diversité culturelle et une programmation transversale (tous les goûts).  Comme le dit si bien cette bande annonce,  ‘’ vaguer librement à leurs occupations,  nous nous (RSI) occupons de vos préoccupations’’. Ça,  c’est le coté Enracinement.
Pour ce qui est du côté Enrichissement, la RTS gagnerait à s’ouvrir davantage aux Diasporas sénégalaises présentes en Afrique subsaharienne, au Maghreb, en Amérique, en Europe et en Asie, à travers des séries de reportages périodiques. Ceci pour  deux raisons.
D’une part, témoigner du vécu de ces ‘’ambassadrices’’ et ‘’ambassadeurs’’ sénégalais en terre étrangère, de ces ‘’diplomates sans ambassade, sans lettre de créance’’ et sans consulat’’, pour aider aux autorités au plus haut sommet dans leur prise de décision, une pluralité de points de vue et d’approches. Pour nos frères et sœurs, leur rapporter la bonne information afin qu’ils soient mieux préparés dans leur projet d’émigration.
D’autre part et surtout, établir des ponts entre les Diasporas sénégalaises souhaitant (ré) investir au pays ou développer des joint-ventures sur le plan économique, culturel et social au bénéfice leur pays d’origine, le Sénégal.
Aujourd’hui plus que jamais, la RTS (à travers par exemple une émission ‘’Diaspora & Développement’’, pourrait devenir ce pont et ce medium par lequel, transitera un important flux et reflux en termes d’idées, de développement, de prospérité et de progrès de cette Diaspora sénégalaise qui jusque là, n’est sollicitée que sur le plan de la politique politicienne et rarement écoutée sur des questions stratégiques et de développement économique. Et pourtant…….
Ce sera ainsi que la RTS atteindra un palier supérieur en  rajoutant au ‘’local’’, le ‘’global’’, en passant du slogan ‘’Le public, notre raison d’être’’, au slogan ‘’Enracinement et Enrichissement’’.
La Diaspora sénégalaise à travers les quatre coins du monde et sur le continent  ne veut pas être seulement, une Diaspora de transfert d’argent, mais aussi et surtout, une Diaspora  de transfert d’idées et de développement parce qu’incubatrice de projets, créatrice de prospérité et de progrès. A cet effet et sous ce rapport, Resource-Sununet (http://www.sununet.com ), organisatrice du ‘’Home Coming’’(Retour aux Sources) à travers lequel, des hommes d’affaires, des entrepreneurs, des travailleurs et des universitaires, hommes et femmes sénégalais de la Diaspora réunissent leurs moyens et leurs idées, pour aider (gratuitement) et apporter aux communautés de base, des débuts de solutions à leur problèmes, et aux gouvernants, ils éclairent sa prise de décision, mériterait à être beaucoup plus écouté.
 En raison de la forte et qualitative Diaspora sénégalaise et vu le rôle majeur de sa contribution au Bonheur National Brut (BNB), la RTS 1 gagnerait à l’accompagner  (mise en place d’un Desk Diaspora), par une plus large couverture (reportages, magazines), pour célébrer cette Diaspora entreprenante et patriotique qui a toujours eu une double présence: ici et là-bas.
Ainsi, la RTS passera en intégrant la Diaspora sénégalaise dans sa grille de programme périodique, de l’information- communication (contenu)  à la méta-communication (relation), le second degré de la communication. 

Mohamadou SY ‘’Siré’’
CEO ‘’Epsilone Consulting’’, stratégie & management
Casablanca, Maroc
 
 
 
Mercredi 21 Août 2013
Dakaractu




1.Posté par consultant le 21/08/2013 11:55
J'approuve et voudrais ajouter un seul point. des reportages de la communauté étrangère au Sénégal est aussi nécessaire. La RTS est suivi de partout à travers le monde. Vous ne savez pas comment un sénégalais au Maroc, en Algérie, au Mali ou ailleurs pourrait se sentir fier et plus à l'aise lorsque son entourage à l'étranger remarquent le niveau d’intégration de ses concitoyens au Sénégal. J'ajoute que ces émissions doivent être transmis aux télévisions de ces pays pour rediffusion. C'est cela le "rendez-vous du donner et de recevoir" . D'ailleurs je suggère que cette émission rende hommage au président Senghor dans sa générique car ce penseur a été le premier à parler de la civilisation de l'universel devenu de nos jour le village planétaire .

Attention , mes droits d'auteurs à ingenieurseniorsenegal@outlook.com



Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015