DAKARACTU.COM

REWMISTE NON BOK YAKARISTE

Tout est logique. Comprendre, c'est justifier


REWMISTE  NON BOK YAKARISTE
Au Sénégal de- l’après Wade- tout semble toujours loin de l’éclaircie. Je tiens à vous rassurer, je ne m’apprête pas à fustiger ‘gratuitement’ le tout nouveau régime dont j’ai participé à l’élection mais ne comptez pas non plus sur moi pour faire l’autruche même si c’est la mode du moment…le silence est d’or !!!
Quand les calculs politiques prennent le dessus sur les principes qui nous avaient opposés à Wade, il y a problème ! On m’accuse, on nous pointe du doigt et pour cause au moment ou les –plus pragmatiques-se disputent les postes et plates bandes résultants du compagnonnage d’avec la coalition aux affaires Benno Bok Yakaar, nous on regarde de loin. Ils oublient que dans nôtre entendement et conception mieux vaut être naïf que cynique.
Quand la conviction manque à l’appel pour nous aucune action ne peut être entreprise même au nom de la ‘discipline de parti’ : un concept à pourvoir en contenu car vide de sens pour un libéral au sens libéral du mot. Loin d’être alter mondialiste dans la démarche nous nous voulons juste fidele à nôtre idéal qui n’est autre que de Servir le Très Haut à travers l’Humanité et le Sénégal premier dans l’ordre des priorités. Dés lors aucune position présentant ne serait ce que le plus petit atome de risques pouvant compromettre cela est exclu dans nôtre perspective.
La compromission ne peut être assimilée à la diplomatie. Il est plus aisé de dire et de défendre l’idée de la ‘co-gestion après la Co-victoire’ du second tour mais force est de reconnaitre que depuis l’effectivité de cette situation politique quelque peu inédite, la Démocratie Sénégalaise avance à reculons : un constat qui à l’épreuve des faits et de la réalité se justifie. Car à chaque chose son temps, je m’interdis de faire le listing de ces ‘couacs’ quelque peu inquiétants que l’on ne pardonnait pas à Wade n’est ce pas MESSIEURS de la Gauche, Progressistes et socialistes…
Le prêt à penser fait l’affaire de beaucoup d’entres nous qui se laissent aller dans cette facilité pour se justifier devant l’opinion. Mais pour la conscience, ce tribunal sans compromis la tâche est encore plus rude. Oui, ce texte est politiquement incorrect car dans l’imaginaire de beaucoup l’on est arrivé au but tant rêvé pour ce pays qui nous a tout donné avec le départ de Wade !!! Mauvaise nouvelle pour ce pays qui doit défendre un statut de leader et de fer de lance d’une Afrique troublée depuis la venue du premier blanc.
Fam Ibrahim _pif221@gmail.com
Fam ibrahima




Mercredi 6 Février 2013
Notez


Dans la même rubrique :