REWMI, c'est 7% de gesticulations


REWMI, c'est 7% de gesticulations
Depuis quelques temps, M Idrissa SECK et certains membres de son parti pensent devoir se mettre dans une perspective de remise en cause systématique des orientations dégagées par le Président de la République et mises en œuvre par un gouvernement qui compte pourtant en son sein des ministres appartenant à leur formation, le REWMI. Leurs récentes sorties, toutes d’une tonalité corrosive, en sont la plus parfaite illustration.
En se comportant de la sorte, cet allié du Président Macky SALL a pris l’option de fragiliser l’équipe et de se soustraire de la dynamique. Mais venant encore une fois de Idrissa SECK, rien de surprenant !
Dès lors, sa posture inélégante quoique conforme à la pratique politique de l’homme m’oblige à interpeller mon Président.
M le Président,
Depuis la création de l’APR, vous n’avez jamais caché votre préférence pour un modèle démocratique qui inclurait comme principe de base, le partage des responsabilités dans la gestion du pouvoir. Votre conviction a été et reste encore que notre démocratie ne doit nullement être victime du système selon lequel, le gagnant ramasse tout, contrôle toutes les branches du pouvoir et n’éprouve pas le besoin de faire des compromis.
Ce que vous avez respecté à votre avènement à la tête du pays.
Elu Président de la République, vous avez nommé un Premier Ministre sans affiliation politique, formé un gouvernement arc-en-ciel, constitué aux législatives une liste de large rassemblement. Vous avez même, en dépit des réticences très politiquement fondées de vos camarades de parti, cédé le perchoir de l’Assemblée Nationale à un de vos alliés. Mieux encore, votre refus du pouvoir solitaire vous amené à rappeler aux affaires d’anciens membres ou proches du régime défait.
Cependant M le Président, votre attachement très juste à ce principe de partage ne devrait vous conduire à accepter que l’unité et la cohésion qui sont indispensables à matérialisation de vos orientations soient altérées par un allié qui cherche à vous entrainer dans une corrida.
Avec une rage et des sornettes hallucinantes, le REWMI avec à sa tête son patron, est décidé à engager une vaste sédition au sein même de la majorité présidentielle.
En décidant de faire fi du principe de la solidarité gouvernementale, Idrissa SECK renoue avec une tradition bien de chez lui : manœuvrer et manœuvrer sans précaution !
Le calcul de l’homme est dangereux. Il pense que le pouvoir patauge déjà dans une crise qui refuse de desserrer son étau, sans grands moyens d’agir pour en sortir. Il est convaincu, et il le confesse souvent, que le régime est presque accablé par la rue avec son message de défiance, d’exaspération et de sanction. Il espère en un mot tirer profit de l’impatience d’un peuple qui n’ a que trop duré.
L’homme au style insécurisant, transgresseur né et tacticien qui se soucie peu de l’étique en politique qu’il est, est peut être capable d’effectuer cette manœuvre et de la réussir.
Seulement, le « fils d’emprunt » qui n’a pas le goût de l’effort inutile et qui rappelle assez souvent qu’il fait de la politique pour le pouvoir, opère en ignorant qu’il a jusqu’ici peiné à percer le mystère Macky SALL, qui l’a déjà battu à trois reprises. Ceux qui savent décrypter comprennent.
A suivre…

                                                                                                                                                                                              Bara NDIAYE
                                                                                                                                                                                   Coordonnateur APR Méouane
                                                                                                                                                                        Convergence des Jeunesses Républicaines


REWMI, c'est 7% de gesticulations
Dakaractu2




Jeudi 7 Février 2013
Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

5.Posté par ndiol diop le 07/02/2013 19:39
MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

MACKY SALL EST UN SALE TRAITRE

4.Posté par badara le 07/02/2013 19:34
Pour que nul n'en ignore Bara Ndiaye est un domarame de dernier degré qui pense que insulter Idy c'est travailler pour Macky Sall

3.Posté par sali diop le 07/02/2013 19:31
en 2014 vous s'aurez que Macky Sall est un Président par défaut .

Idy loumou bone bone , il est digne et a été sincère avec ses pairs du M23

2.Posté par solution le 07/02/2013 19:30
VENTE DAPHRODISIAQUE TRES EFFICASSE CONTRE LA FAIBLESSE SEXUELLE ET LEJACULATION PRECOCE RESULTATS IMMEDIAT EXISTE EN GELULLE EN POUDRE OU EN SACHET LIVRAISON A DOMICILE EN TOUTE DISCRETION 24/24 CONTACTEZ VITE LE 774736063

1.Posté par macky traittre le 07/02/2013 19:28
si Idy avait joué au traitre comme ton mentor Macky , il aurait pu etre élu aujourdhui car aucun de ses rersponsables de bases n'a battu campagne ni aller aux elections .

Macky Sall est un sal traitre et tout le monde le sait. Allez demander à Mbaye Ndiaye ou Alioune Badara Cissé

1 2


Dans la même rubrique :