RÉVÉLATION DE SADAGA : " Ce qui s'est réellement passé entre les députés qui ont boudé Bby et le Président Sall par rapport au terrain des mécaniciens chez Barth '


Au quartier Bakhiya  de Touba pour distribuer des tuyaux et octroyer des adductions d'eau à plusieurs dizaines de foyers des quartiers périphériques de la cité, le député Abdou Lahad Seck Sadaga, tête de file de la zone 7 de Bby,  a profité de l'occasion pour inviter les hommes politiques à privilégier l'acte à la parole. '' Tous ces leaders de l'opposition qui  parcourent le Sénégal, critiques à la bouche,  n'ont jamais rien fait pour leurs localités respectives ou pour le Sénégal en général. Qu'ils nous disent ce qu'ils font pour ce pays. D'habitude à pareil moment, toutes ces personnes qui parlent passaient leurs mandats entre vacances et voyages de prestige. Alors qu'il sachent raison garder ! ''

Abdou Lahad Seck Sadaga de saisir l'occasion pour faire une révélation par rapport à ces députés de Benno Bokk Yakaar qui ont  finalement boudé la coalition à quelques encablures des éléctions législatives. En fait, selon lui, ces derniers sont en colère pour avoir buté sur l'intransigeance du Président Macky Sall à qui ils ont voulu soutirer des terrains.

'' Ils sont venus demander au Président Macky Sall des terrains dans des quartiers privilégiés de Dakar. Et ils avaient jeté leur dévolu sur les terrains de Sacré Cœur/Mermoz chez Barthélémy Dias. Il s'agit de ces terres actuellement occupées par des mécaniciens. Le Président de la République avait refusé d'obtempérer leur faisant clairement comprendre qu'il n'était pas question de déguerpir ces mécaniciens juste pour loger des députés qui gagnent 1.300.000 par mois avec véhicule et carburant. C'est cette réponse qui les a frustrés. Ils en ont voulu à mourir au Président Macky Sall. C'est la cause de leur défiance. ''


Invité à se prononcer sur le retour du  Président Abdoulaye Wade au Sénégal pour les besoins d'une campagne électorale, Abdou Lahad Seck Sadaga pressent un coup monté de toutes pièces par Me Madické Niang et Oumar Sarr. Pour lui, ces derniers et leurs acolytes ont mis en branle un plan de succession qui leur permettra d'hériter du Pds avant d'écarter Karim et son père. Lui aussi déposera plainte contre ces derniers si jamais il arrivait malheur au Pape du Sopi.
Mercredi 12 Juillet 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :