RETOUR DE ME WADE : L'UJTL descend Modou Diagne Fada et précise


À la suite de la sortie malheureuse de Modou Diagne Fada à l’occasion de laquelle il a fallacieusement interprété l’appel au retour lancé au Président Abdoulaye Wade par la fédération départementale de Bambey, l’UJTL tient systématiquement à rétablir la matérialité des faits et à apporter les précisions suivantes.
Cette invite est adressée au Président Wade pour lui demander, tel que cela apparaît dans la résolution distribuée à toute la presse, « le retour, dans un contexte d’émiettement, de chancellement des valeurs fondamentales de notre démocratie et surtout de morosité économique, pour aider le Sénégal à refaire son image de pays respectueux des droits de l’Homme, à sortir de l’abîme des 25 pays les plus pauvres et à relever son indice de développement humain.» Il apparaît donc que cet appel au Président Wade tient de la difficile situation économique et sociale du pays. Ainsi, toute tentative de le décontextualiser pour le lier à un besoin de réorganisation de son parti ou à un aveu d’impuissance de ses vaillants lieutenants n’est que de mauvaise foi. La preuve, le PDS a toujours su faire face avec sa grande force d’âme devant l’adversité de tous connue, et cela en l’absence de son Secrétaire général national, toutes les fois qu’il a été agressé. En dernière date, la résistance héroïque dont il a fait montre avec ses alliés lorsque sa dignité parlementaire a été bafouée à l’Assemblée nationale. Ce qui a d’ailleurs fini par contraindre Modou Diagne Fada et ses suppôts à la négociation pendant laquelle il a demandé sa réintégration dans le parti, admettant ainsi de fait son exclusion du PDS.
De plus, le Président Wade étant la principale victime dans «l’affaire Lamine Diack », ses militants sont en droit de demander son retour pour que ce vaste complot ourdi contre lui puisse être tiré au clair et que tous ceux qui ont eu à bénéficier de ces financements occultes soient mis à nu.
Par ailleurs, L’UJTL a constaté qu’à chaque fois que le PDS met le régime de Macky Sall dans une situation inconfortable, c’est Modou Diagne Fada qui s’érige en bouclier en montant au créneau pour attaquer le parti. Cette coïncidence, de manière têtue et troublante, révèle volens nolens ses connexions avec le pouvoir en place qu’il a du reste l’obligation de défendre, conformément au cahier de charges qu’il lui a été donné d’exécuter. Un tel bougre ne jouit d’aucune crédibilité de nature à entacher l’image du PDS ou à précipiter des réformes qu’il n’évoque que pour ses ambitions crypto-personnelles.
 
L’UJTL national
 
Mardi 5 Janvier 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :