REPRÉSAILLES DIPLOMATIQUES CONTRE LE SÉNÉGAL : Israël proche de la reculade


Le ministère israélien des Affaires étrangères publie sa feuille de route officielle pour 2017-2018. Elle contient quelques objectifs étonnants et éclairent les sujets sur lesquels le ministère envisage d’accorder une importance particulière, pendant, d’après ce que son directeur estime, une année importante pour Israël, car le pays célébrera d’importantes dates historiques et sera témoin de changements majeurs à l’échelle mondiale.
Bizarrement, l’un des pays avec lequel on compte sur une amélioration des liens est...le Sénégal. Israël avait annulé son programme d’aide et rappelé son ambassadeur, après que notre pays a co-présenté la résolution anti-implantation en décembre au Conseil de Sécurité de l’ONU.
Suite au vote de cette résolution, Israël a par la suite décidé de ne pas renvoyer un envoyé permanent au Sénégal.
De façon tout aussi bizarre, un autre des quatre pays qui ont présenté la résolution et que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a si violemment fustigé en décembre, le Venezuela, est également cité comme un pays avec lequel on veut rétablir les relations diplomatiques.
Curieusement, le plan de travail mentionne à peine la pièce maîtresse de l’objectif diplomatique de Netanyahu : que les Etats sunnites, qui partagent les préoccupations d’Israël sur l’Iran, sont de nouveaux partenaires potentiels pour Israël et pourraient aider à faire progresser les choses sur le front israélo-palestinien.
Lundi 13 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :