DAKARACTU.COM

REMANIEMENT Plusieurs ministres Apr sur la liste : Macky entre frustrations de la Patrie et celles du parti

Pris entre les pressions de sa formation politique et le devoir de rendre compte à la Nation à la fin de son mandat, le président de la République entend faire un rééquilibrage. Au risque de subir les frustrations de son parti qui veut davantage de postes.


REMANIEMENT Plusieurs ministres Apr sur la liste : Macky entre frustrations de la Patrie et celles du parti
Il a souvent promis la Patrie avant le parti. Mais le chef de l’Etat, chef de l’Alliance pour la République (Apr), se retrouve dans un inconfortable dilemme. Le Quotidien a appris que Macky Sall réserve une «mauvaise surprise» pour le prochain remaniement ministériel. Le président de la République constate, en effet, que le moment est venu de mettre un coup d’accélérateur à la concrétisation de ses promesses qui souffrent encore de «lenteur», de «tâtonnement» et d’«incompétence» de la part de certains membres du gouvernement Abdoul Mbaye. Des sources proches du Palais confient que le maître des lieux «ne cache pas sa déception» dans les tâches dévolues à «une bonne partie des ministres Apr notamment». Au premier gouvernement composé en avril 2012, il a subi des critiques venant de sa propre formation qui s’estimait lésée au profit des alliés de Benno bokk yaakaar (Bby) qui ont raflé les postes. La promesse du blocage des membres du gouvernement à 25, contrariée par l’alibi de la «réalité politique», l’avait poussé à étirer l’équipe de Abdoul Mbaye à 30. C’est ainsi qu’il en avait profité pour baisser la tension au sein de l’Apr en nommant Thierno Alas­sane Sall, Khadim Diop, Marie Teuw Niane, Mamadou Talla, Ab­dou­laye Baldé dit «Bibi», Abdou La­tif Coulibaly devenu Apr et Mba­gnick Ndiaye «servi» par le départ de Malick Gackou. Ainsi, le chef de l’Etat a «réparé» l’«injustice» que son parti dénonçait. D’autres, plus proches de lui dans son cabinet, sont sur la liste de départ.

Frustrations
Seulement, aujourd’hui, Macky Sall a décidé de «jouer franc». Les urgences sociales, l’exigence de performances économiques qui auront sans doute un impact sur les Locales prochaines, les doutes et les déceptions, sujet des foyers et grand’places, sont les principales raisons d’un gros coup de balai dans la fourmilière, qui ne manquera pas de soulever beaucoup de poussière chez les Apéristes. Car, le président de la République vise une bonne dizaine de ses camarades de parti. «Il est conscient, en le faisant, qu’il prend le risque d’avoir un gouvernement à domination multicolore, plutôt qu’à majorité Apr», consentent les hommes du Palais. Mais, expliquent-ils, «l’heure est venue de faire le choix entre satisfaire ses hommes et satisfaire le Peuple qui l’a élu et à qui il doit rendre compte».

Le Quotidien
Le Quotidien




Vendredi 5 Juillet 2013
Notez


1.Posté par ndiaye le 05/07/2013 12:12
le problème c'est pas le gouvernement c'est vous même il faut prendre votre responsabilité et votre courage le remaniement on va commencé à zéro encore c'est du jamais vus, vous nommez des gens qui n'ont aucun profil surtout les PCA et certains ministres qui ne connaissent rien, et pourtant le peuple attendent toujours vos réalisations, il faut aussi limogé certaines personnes qui se trouvent au palais les petits cafards.

2.Posté par badara le 05/07/2013 12:19
le quotidien ne raconte que des mensonges ....

Macky est un président discret et ne va jamais déballer ce qu'il fera sur la place publique comme WADE le président bana bana.

3.Posté par borom gualem gui le 05/07/2013 13:13
idypresident,je vous conseille d aller a nimjatt ziara mame cheikhna cheikh saadbou khertou avant 2017,allahou akbar

4.Posté par Apériste pur jus le 05/07/2013 13:33
Mr le Président,

la solution n'est pas un réaménagement du gouvernement;mais de prendre des mesures contre certains responsables de NOTRE PARTI et néanmoins ministres de la République. Ils sont entrain de diviser dangereusement le parti et naturellement c'est ce qui impactent négativement sur la bonne marche du yoonu yookkuté. Il faut freiner,MOR NGOM et AMINATA TOURE avant que ca ne soit trop tard....

5.Posté par djibril le 05/07/2013 14:25
il veut mais peut pas il est nul

6.Posté par kou bah le 05/07/2013 14:51
il aussi renvoyer certains Directeurs nationaux et Directeurs généraux d'agences incompétents qui passent tout leur temps à frimer, à voyager et à bouffer les budgets qui leur sont alloués dans le cadre du fonctionnement de leurs structures sans aucun résultats.Les agents qui travaillent dans ces structures se plaignent tout le temps du manque de moyens alors que ces moyens sont accaparer par ses incapables sortis de nul part.
L'inspection D’Etat doit faire de temps en temps faire des descentes inopinés sur le terrain pour contrôler les Directions et les Agences.Je certain qu'ils vont en épingler beaucoup.

7.Posté par fa le 07/07/2013 16:58
Ndeyssan mon presi k j'adore est entouré d'aariviste et de léche culs ki veulent
Profiter de son magistere et le ruiner par la méme occasion..
Stp prési souvient toi de ceux ki été avec toi avant k tu sois presi
Y'en a ki sont capable de bien gerer la patrie et debarasse toi deceuc ki
Sont avec toi apres.. walakhi si tu rapelle tout ceux ki été avec toi
avant et tu les connais mieux k moi , tu trouvera une solution à ton incapacité.

A bon entendeur salut



Dans la même rubrique :