RECEVABILITÉ DE LA PLAINTE DE KARIM WADE : La défense crie victoire, les avocats de l’Etat restent hors ligne

La révélation a été faite, hier. Le tribunal de Grande instance de Paris a donné avis favorable à la plainte de Karim Wade déposée le 02 février dernier. Une nouvelle qui réjouit ses avocats qui crient déjà victoire. Ce, contrairement aux avocats de l’Etat du Sénégal qui sont restés hors ligne.


RECEVABILITÉ DE LA PLAINTE DE KARIM WADE : La défense crie victoire, les avocats de l’Etat restent hors ligne
Le 02 février dernier, le prisonnier Karim Wade, condamné à 6 ans de prison ferme pour enrichissement illicite, avait déposé une plainte pour détention arbitraire auprès du tribunal de grande instance de Paris. Dans cette plainte déposée par ses avocats, le fils de l’ancien Président de la République demandait le respect de ses droits dont il est privé par le pouvoir politique sénégalais qui bafoue l’indépendance de la justice et la séparation des pouvoirs ce, disait-il, dans le seul dessein de l’empêcher de se présenter à la prochaine élection présidentielle. Cette plainte a eu avis favorable.
Une nouvelle qui a fait boom dans le cœur des avocats de la défense qui n’ont pas manqué d’exprimer leur joie. Joint au téléphone pour avoir son appréciation par rapport à cette décision, Me Amadou Sall a confirmé l’information avant de dire toute sa satisfaction par rapport à cette décision.
«Je pense que la justice sénégalaise en tirera toutes les conséquences», a déclaré Me Sall qui indique que «Karim Wade a toujours eu des victoires devant l’Etat du Sénégal partout où il va, sauf au Sénégal. Nous pensons que la justice sénégalaise est sous la coupe et l’influence de l’exécutif. Il n’y a aucune raison pour qu’on prenne le contre-pied de la décision de la Cour de CEDEAO. Il n’y a aucune raison qu’on ne respecte pas à décision du Groupe de travail des Nations Unies. Toutes les juridictions saisies ont donné raison à Karim Wade sauf le Sénégal. Il n’y a que la justice sénégalaise qui est aveugle.»
En effet, si les avocats de la défense ont donné leur point de vue par rapport à cette décision, ceux de l’Etat du Sénégal ont fait profil bas. Ces derniers étaient hors ligne. Ils ont été injoignables durant toute la soirée du vendredi. Les uns ne répondaient pas tandis que les autres avaient activé leur messagerie vocale.
Samedi 12 Mars 2016
Dakaractu




1.Posté par I.E.D le 12/03/2016 17:03
Les vauriens c'est comme si ces mogols( francais) sont des prophetes



Dans la même rubrique :