RÉSULTATS 2016 : SENELEC affiche un bénéfice de 30 milliards de F Cfa

Après avoir obtenu un bénéfice de 12 milliards lors de l’exercice 2015, la Société nationale d’électricité vient de franchir un nouveau cap. Pour l’exercice 2016, elle affiche des bénéfices de 30 milliards de FCFA selon les états financiers qui doivent être approuvés lors d'une réunion de son Conseil d’administration.


La SENELEC renoue avec les bénéfices. Après avoir obtenu un bénéfice de 12 milliards de FCFA en 2015, la société dirigée par Mouhamadou Makhtar Cissé continue dans une belle lancée. Libération a appris que la Société nationale d’électricité a obtenu un résultat net de 30 milliards de FCFA pour l’exercice 2016. Une belle performance si on sait qu’elle revient de très loin.
En 2010, la société affichait au compteur un déficit de 55 milliards de FCFA.
Il faut dire que pour en arriver là, Makhtar Cissé a su compter sur un personnel compétent et dévoué, mais aussi sur le soutien infaillible des ministères des Finances et de l’Energie. Et aujourd’hui, le Directeur général de la SENELEC avec l'appui des plus hautes autorités et de tous les travailleurs de la société, compte appliquer le Plan Yessal 2020.
« Je rêve, nous rêvons avec l’ensemble des collaborateurs de SENELEC, que notre entreprise, au service des Sénégalais, devienne durablement efficace sur le plan opérationnel et rentable sur le plan financier. Rentable au point de porter une grande partie, sinon tout, du financement du sous-secteur voire de générer des excédents contribuant au soutien de l’action publique dans d’autres secteurs », confie le Directeur général de la boite en introduction de la présentation de ce plan qui se décline en différents niveaux.
Cette vision, inspirée par le Président Macky Sall, s’appuie sur des axes principaux qui constituent les leviers d’action pour atteindre la performance visée, eux-mêmes fondés sur des préalables qui garantissent un retour à un système de valeurs indispensables à la réussite du plan.
Objectif : faire de SENELEC une entreprise performante, attractive, au service de la satisfaction de ses clients et du développement économique et social du Sénégal.
Le Plan Yeesal 2020 mise ainsi sur le développement optimal de l’offre et de la maîtrise de la demande, le développement et la mise aux normes de l’infrastructure de Transport, le développement et la mise aux normes de l’infrastructure de distribution, l’accroissement du chiffre d’affaires et la satisfaction du client par un service de qualité à moindre coût, la restauration de la rentabilité financière et la diversification des activités.
À ce propos d’ailleurs, la société étudie la faisabilité de la création d’une Ecole privée des Métiers de l’Energie, mais aussi la faisabilité de développer une filiale de fabrication d’équipements électriques pour accompagner l’électrification du pays.
 
Mardi 9 Mai 2017
Dakaractu




1.Posté par Club Energie Sénégal le 09/05/2017 19:58
SENELEC SUR LA VOIE DE L’EMERGENCE.

Les détracteurs de Mouhamadou Makhtar Cissé doivent aujourd’hui avoir honte.
La SENELEC qui était dans le gouffre à refleurie au point de faire des bénéfices.

Après avoir obtenu un bénéfice de 12 milliards lors de l’exercice 2015, la Société Nationale d’Électricité vient de franchir un nouveau cap. Pour l’exercice 2016, elle affiche des bénéfices de 30 milliards de FCFA, selon les états financiers qui doivent être approuvés lors d'une réunion de son Conseil d’administration.

Voilà les raisons de notre soutien au Directeur Général de la SENELEC, qui est un manager très compétant et utile pour le Sénégal.

Nous invitons les travailleurs de la SENELEC à se mobiliser davantage et à soutenir la nouvelle dynamique insufflée par Mouhamadou Makhtar Cissé qui est un homme de valeur, qui a une démarche hautement patriotique

Il est en train de réussir le pari de faire de la Senelec une entreprise leader, performante, attractive, au service de la satisfaction de ses clients et du développement économique et social du Sénégal.

Club Energie Sénégal



Dans la même rubrique :