RAPPORT ARMP : Scandale à Ageroute et à la Direction générale de la Francophonie (Dgf)


RAPPORT ARMP : Scandale à Ageroute et à la Direction générale de la Francophonie (Dgf)
Ageroute est au cœur d’un énorme scandale. En effet, les auditeurs de l’Armp qui ont fait un tour dans cette structure, ont découvert que le marché pour les travaux de construction du Pont de Kédougou, estimé à 3,5 milliards de F Cfa, ne figurait pas dans le Plan de passation de marchés. Tout comme le marché relatif à la supervision des travaux de construction des ponts de la Geôle et de Halwar d’un coût de 393,4 millions de F Cfa.
Qui disait que les procédures de passation de marchés lancés par la Direction générale de la Francophonie (Dgf) n’étaient pas bourrées d’irrégularités ? Les auditeurs de l’Armp ont en tout cas confirmé ces doutes. Figurez-vous que la Commission des marchés de la Dgf a été mise en place durant le dernier tiers de l’exercice 2013. Il en est de même de la Commission de passation des marchés. 
Les auditeurs ont soulevé d’autres manquements : la non publication du Plan de passation des marchés, la non publication de l’Avis général de passation des marchés, le non respect des seuils dans la passation des Demandes de renseignement de prix (Drp), le décalage sur les délais d’élaboration des rapports relatifs à la passation des marchés, le respect du délai de cinq jours francs pour la tenue des réunions de la Commission des marchés mais aussi la non mise en place d’une comptabilité des matières opérationnelles en 2013.
Samedi 28 Novembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :