RAPPORT ARMP : Les précisions de Grant Thornton Sénégal


RAPPORT ARMP : Les précisions de Grant Thornton Sénégal
Le journal L’Observateur, dans son édition de vendredi 4 décembre 2015, a titré à sa Une : « (...) Les gaietés du rapport de l’ARMP : Mansour Gaye, l’auteur des 20 rapports les plus  incendiaires tombe (...) ». Dans l’article y relatif, le journaliste Ndiaga Ndiaye, porte des propos attentatoires à l’intégrité et à l’image de Grant Thornton et à la crédibilité de tout le système de passation des marchés publics au Sénégal pourtant tant envié en Afrique.
 
Le journaliste fait mention d’ «une production intellectuelle (par GTS) facturée comme une acquisition de fournitures (prestation que pourrait assurer n’importe quel commerçant de Sandaga)». Or le rapport du cabinet d’audit BSC, accessible à tous sur le site de l’ARMP Sénégal (www.armp.sn) relève que : «(...) Cette demande de proposition qui porte sur des prestations intellectuelles a été traitée à tort, par la Commission des Marchés de l’Agence Nationale de la Petite Enfance et de la Case des Tout-Petits ( ANPECTP), comme une acquisition de fournitures (..)». (Voir page 4 et 43 du rapport).
 
Dans les faits, le marché d’élaboration d’un manuel de procédures administratives, comptables et financières de l’ANPECTP, a été notifié à Grant Thornton, pour un montant de 6.000.000 F CFA hors taxes, au terme d’une procédure de passation de marchés qui relève des prérogatives exclusives de l’autorité contractante et non du soumissionnaire Grant Thornton. 
 
Dès lors, l’on se pose la question de savoir en quoi une erreur imputable à la Commission des Marchés de l’ANPECTP lors de sa phase de passation de marchés publics, entache-t-elle la crédibilité de Grant Thornton en sa qualité de soumissionnaire à cette demande de renseignements et de prix (DRP)? 
 
Grant Thornton a signé avec l’ ANPECTP un contrat qui porte effectivement sur des prestations intellectuelles et qui a été enregistré auprès de l’Administration fiscale et a facturé la prestation fournie conformément au contrat après avoir livré le manuel de procédures qui, du reste, a été approuvé par le Conseil de surveillance en sa séance du 28 août 2015. 
 
Grant Thornton Sénégal, membre d’un groupe d’audit et de conseil, leader dans le monde, travaille régulièrement depuis plusieurs années avec l’ARMP Sénégal, institution de référence dans la sous-région, et huit (08) autres autorités de régulation des marchés publics en Afrique, dans le respect des règles de transparence, de compétence, 
d’objectivité et d’indépendance dans l’exécution de ses missions.
 
La règle d’indépendance est d’une importance capitale chez Grant Thornton et est scrupuleusement respectée avant l’acceptation de toute mission et tout au long de l’exécution de cette dernière. Nous y tenons particulièrement et ne la monnayons à aucun prix car elle fonde notre objectivité et justifie la marque de confiance de toute organisation dynamique et soucieuse d’une prestation à très forte valeur ajoutée.
 
En outre, Grant Thornton Sénégal est certifié ISO 9001 version 2008, et nos travaux font régulièrement l’objet de revue qualité de la part de Grant Thornton International sans compter toutes les revues indépendantes et de supervision en interne conformément à notre manuel d’éthique et de qualité.
 
Fait à Dakar, le 7 décembre 2015
Mardi 8 Décembre 2015
Dakaractu




1.Posté par Anti-corrupteur le 09/12/2015 08:20
Pures conneries.... Il a triché comme il sait le faire Mansour GAYE. Et vous Dakaractu, vous avez reçu de l'argent pour écrire des articles favorables pour ce cabinet. Patience, ça va éclater bientôt tout cela!



Dans la même rubrique :