RAPPORT AMA : Le rôle joué par Ian Tan Tong Han, le fameux associé et ami de la famille Diack


Selon les enquêteurs, Lamine Diack a reconnu sa participation dans ce système de corruption. Ils en veulent pour preuve, la déposition faite par l’ancien président de l’Iaaf lors d’une quatrième audition devant la police française. «Pour intervenir en interne auprès du personnel de l’Iaaf qui lui a été antagonique dans le processus de gestion de ce dossier depuis septembre 2012 et à cette fin, un travail de lobbying et d’explication a été fait auprès de C. Thiaré (50 K), Nick Davies (UK press lobbying 30 K, et calmer Jane Boulter), G. Dollé (50 K) et PY Gar- nier (assistance champagnolle 10 K, géré par Cheikh).» 
«K veut dire kilo et la devise est en dollars ou en euros», explique doctement Lamine Diack lors de sa quatrième audition. Et de décrypter: «Papa Massata Diack a donné de l’argent aux uns ou aux autres pour les faire taire et qu’ils ne s’opposent pas.»
Selon le rapport, «PMD et KD ont été recrutés comme consultants de l’Iaaf pour couvrir leurs activités criminelles. Il y avait un autre consultant marketing indépendant Ian Tan Tong Han («TAN»), un ami très proche et un associé de PMD. Il est impliqué dans certains cas d’extorsions de fonds à travers la structure Black tidings. PMD, KD et l’avocat HC ont fonctionné comme une structure de gouvernance illégitime informelle intentionnellement formée par LD. TAN assistait aux réunions de Conseil Iaaf. TAN est un associé de Massata. Leur relation est si proche que son fils, né en 2004, porte le nom de Massata. TAN semble gérer les affaires de la famille Diack. Dès 2009, il a «porté» des sociétés à Dakar et à Singapour.»
Vendredi 15 Janvier 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :