RAPPEL À DIEU DE EL HADJI MOUSTAPHA CISSÉ DE PIRE : UN HOMME D’ACTION NOUS A QUITTÉS (Hommage de Mamadou Moustapha Fall)


RAPPEL À DIEU DE EL HADJI MOUSTAPHA CISSÉ DE PIRE : UN HOMME D’ACTION NOUS A QUITTÉS (Hommage de Mamadou Moustapha Fall)
La cité sainte de Pire et la Umma islamique ont perdu un illustre homme bien et de bien, l’Ambassadeur Honoraire et grand guide religieux, le Khalife El hadji Moustapha Cissé rappelé à Dieu ce jeudi 24 juin 2017. En mémoire de son œuvre, je parage avec ce témoignage que je tire de mon cœur. Il est des hommes qui ont rendu de grands services à la nation sénégalaise et à la Umma islamique. Dans le lot de ces personnalités de premier plan, El Hadji Moustapha Cissé occupe une place de choix. Il a merveilleusement servi la Umma islamique, le Sénégal et la ville de Pire Sañoxoor. El hadji Moustapha fut à la fois un guide religieux exemplaire, un diplomate émérite et un grand bâtisseur. LE GUIDE RELIGIEUX GÉNÉREUX Dans la direction du khalifat de Feu Tafsir Abdou Birane Cissé, El Hadji Moustapha Cissé a inauguré l’ère des petits-fils. Dans le chemin d’Allah, il a su entretenir avec brio l’héritage laissé par son illustre grand-père et ses éminents parents : El Hadji Amadou Cissé, El Hadji Mouhamadou Lamine Cissé, El Hadji Cissé et El Hadji Magatte Cissé. En témoignent les très nombreuses rencontres religieuses où El Hadji Moustapha Cissé a tenu en haleine les participants par sa maîtrise de la science islamique, par la profondeur de sa pensée et par la pertinence de ses discours. De l’ouverture de mosquées à l’animation de nuits et conférences religieuses, le Khalife de Pire a sillonné le monde entier et le Sénégal des profondeurs pour perpétuer l’œuvre du prophète. Par son action, il est devenu un patrimoine mondial qui fait la fierté de la Umma islamique. En citant les qualités de cet homme de Dieu, on ne peut passer sous silence sa générosité légendaire. Bon nombre de personnes sont allés faire le pèlerinage aux Lieux Saint de l’Islam grâce à sa gentillesse. Il est toujours était présent quand les populations le sollicitaient comme aimait si bien le faire son père El Hadji Amadou Cissé. Son ancrage dans son terroir et son attachement à sa famille, jusque dans les profondeurs du Saloum et de la Gambie, ont fait de cet éminent guide spirituel un homme aimé par les habitants de Pire, de Diamal, de Thyissé Kaymor, de toute la Sénégambie, etc. C’est une chance pour la cité de Pire d’avoir eu un guide religieux de sa trempe, un véritable bienfaiteur. LE DIPLOMATE ÉMÉRITE Le rayonnement du Sénégal dans les pays arabes est une donnée indéniable de la politique étrangère. Dans cette percée fulgurante de notre pays dans cette partie du monde, El hadji Moustapha Cissé a apporté une contribution positive. De Tunis à Abu Dhabi, en passant par Le Caire, Koweït City et Riyad, El Hadji Moustapha Cissé, deuxième ambassadeur issu de l’enseignement arabo-islamique de l’histoire de notre pays, aura rendu à notre pays un service incommensurable en redonnant à la diplomatie sénégalaise ses lettres de noblesse. Jusqu’à présent, les retombées positives de son action diplomatique continuent de profiter au Sénégal. Dans cette région du monde très compliquée, l’Ambassadeur honoraire a réussi la prouesse de contribuer efficacement à la résolution de conflits, à l’entente entre les nations et à l’insertion du Sénégal comme partenaire privilégié du monde arabe. Avec de grandes qualités humaines et une parfaite maîtrise de l’enjeu que constituent la paix et la solidarité entre les nations, El Hadji Moustapha Cissé a pleinement joué sa partition et donné à notre cher Sénégal une place de choix dans les pays qui comptent dans le monde arabo-musulman. La nation entière lui doit une fière chandelle. LE BÂTISSEUR, ARTISAN DU RAYONNEMENT INTELLECTUEL ET ECONOMIQUE DE PIRE. El Hadji Moustapha Cissé, Premier petit-fils de Khalife de Feu Tafsir Abdou Birane Cissé à accéder au khalifat, a complètement transformé le visage de la cité sainte de Pire Sañoxoor. Son leadership incontestable a fait que depuis son accession à la dirction de la famille religieuse Cissé, la cité sainte de Pire ne cesse d’enregistrer des avancées notoires dans plusieurs secteurs. Du bitumage des rues à l’extension de l’adduction d’eau, en passant par l’électrification des quartiers et la construction d’édifices d’enseignement, l’empreinte indélébile de la main positive du fils de El Hadji Amadou Cissé est là, palpable. C’est une plus-value hautement bénéfique pour les populations. L’érection de l’Université sous-régionale Umul Khuraa de Pire est une réalisation qui a fini de faire de Pire un point important dans la carte universitaire du Sénégal et une cité contributrice à l’intégration africaine. Cette université accueille des étudiants de plusieurs nationalités (guinéens, maliens, etc.). Y sont enseignées les disciplines les plus pointues (sciences, grammaire, exégèse, droit, etc.). Elle rappellerait l’université de Serigne Pire Khaly Amar Fall du XVIIe siècle où avaient étudié Thierno Sileymane Baal, Abdul Khadr Kane, Malick Sy du Boundou, Saidou Ousmane Tall (père de El hadji Omar), entre autres. C’est de cette université, la deuxième en Afrique subsaharienne (après celle de Tombouctou) d’où partit la Révolution toorodo de 1776. Il faut ajouter, aux actions de El hadji Moustapha Cissé, la construction de résidences ; ce qui permet aux populations de Pire de ne pas connaitre des problèmes dans l’accueil des invités lors de grandes manifestations. A l’occasion de chaque Gamou annuel de Pire, les autorités sénégalaises mettent en œuvre des actions dans l’amélioration de la production d’énergie, l’eau et de la mobilité urbaine grâce notamment à l’envergure et l’ouverture du Saint Homme qui laisse la Umma orpheline. L’émergence de Pire, son rayonnement international et son attraction sont en très grande partie dues à El Hadji Moustapha Cissé, l’homme d’action. Nous lui rendons hommage mérité. La Umma islamique est fière de lui ; les populations de Pire le remercient vivement. Diarama Serigne Moustapha, Yalla na yokk aylééram té taas nu ci barkém ! Mamadou Moustapha FALL, Proviseur de Lycée, Coordonnateur de la Cellule républicaine d’Information et de Communication (CRIC), Email : moustaphaby2000@yahoo.fr
Samedi 24 Juin 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :