Questions au Président de la République à la veille de son adresse à la nation


Questions au Président de la République à la veille de son adresse à la nation
Dès votre accession à la magistrature suprême,vous avez  initié des « promesses décentralisées » oups,conseils des ministres décentralisés plutôt ,afin « d’être plus proche » des populations.
Conseils décentralisés que bon nombre de sénégalais comme moi jugeaient politiques, budgétivores mais surtout très inutiles vue la forme de notre République.
En effet,notre Etat est de forme juridique unitaire c’est à dire comporte un seul et unique centre de pouvoir et de décision.Avec le mécanisme de la déconcentration qui y est consacré et qui se traduit par  un transfert de compétences administratives du sommet à l’échelle locale,plus précisément à des agents nommés par le pouvoir central et  qui restent sous l’autorité dudit pouvoir,l’Etat a de ce fait dans chaque région un représentant  en la personne du gouverneur.Dans chaque département un préfet,et enfin dans chaque arrondissement un sous préfet,d’où notre ferme conviction de l’inutilité de ces conseils des ministres  décentralisés.
Par conséquent , la République n’avait donc point besoin de se déplacer pour s’enquérir de la situation de ses  administrés,aussi lointains soient ils mais bref, on vous le concède.
Monsieur le Président en cette veille de votre discours à la nation avez- vous déjà oublié vos promesses ? Hélas, on vous les rappèle par devoir citoyen.
 
Voici la liste si par inadvertance vous l’auriez perdue.
_ le 12 Juin 2012 à St Louis,en conseil des ministres vous aviez promis à cette région 300 milliards de FCFA
 _le 15 Juin 2012 à Kaolack,255 milliards promis
_le 28 Juin 2012 à Ziguinchor, 360 milliards
_le 25 Juillet 2012 à Diourbel,209 milliards
_le 20 décembre 2012 à Louga, 250 milliards
_le 21 mars 2013 à  Matam,127 milliards
_le 18 avril 2013 à kolda,200,5 milliards
_le 25 avril 2013 à Tambacounda, 201 milliards
_le 17 avril 2014 à Kédougou,109 milliards
_le 5 juin 2014 à Thiès,448 milliards promis.Ce montant élevé par rapport aux autres  se comprend et s’explique par le fait que Thiès est le fief de votre « principal challenger »,Idrissa SECK pour reprendre les propos de votre ministre des forces armées,Augustin Tine.
_le 24 février 2015 à Sédhiou,200 milliards
Et enfin le 15 avril 2015 à Kaffrine,vous aviez promis à cette région 206,790 milliards.
Ce qui porte le montant total à 2866,032 milliards de FCFA alors que le budget actuel de notre pays  est de 2869 milliards et celui prévu pour 2016, 3022,398 milliards.
 
Monsieur le Président,si on s’en tient à votre engagement de réduire votre mandat de 7 à 5 ans (même si certaines de vos déclarations  et celles de votre ministre de l’intérieur laissent entrevoir les prémices d’un « wax waxeet » ),on peut à bon droit dire que vous avez aujourd’hui 14 mois pour honorer vos engagements,ce qui conforte davantage notre pessimisme par rapport à la réalisation de ces promesses qui nous semblent plus que jamais utopiques, voire chimériques.
Sur ce même registre des promesses et engagements,nous vous rappelons que vous nous aviez promis 500.000 emplois que nous n’avons à ce jour pas vus.
Vous nous aviez promis 25 ministres,promesse que vous n’avez pas tenue. Aujourd’hui votre gouvernement en  compte.....34.
Vous nous aviez promis la rupture,d’ailleurs vous nous disiez « demeurer convaincu que  l’engagement politique peut bien s’accommoder de la morale et de l’éthique » et pourtant aujourd’hui vous faites la promotion de la transhumance.La dernière nomination de Djibo KA en est une parfaite illustration ou encore celle d’ Innocence Ntap NDIAYE que vous avez promue présidente du Haut Conseil du Dialogue Social après sa transhumance.
 
Monsieur le Président en 2010,invité de l’émission grand jury du Dimanche 11 Avril,vous nous disiez que « la présence de la famille Wade dans les affaires la République est envahissante,débordante et gênante » et pourtant   aujourd'hui force est de reconnaitre que jamais une famille présidentielle n’a été aussi présente dans les affaires de la République que sous votre magistère.Vous êtes le Président de la République,votre petit frère Aliou Sall, président de la « République décentralisée » (Président des maires du Sénégal),une première dans l’histoire de notre pays.
Vous nous disiez aussi qu’il était inconcevable que le carburant « malien » transite par le port de Dakar et soit moins cher dans ce pays que dans le nôtre et qu’une fois élu vous allez réparer cette injustice,mais vaine promesse.
Sans oublier votre mandat que vous aviez promis de réduire,la reprise des chantiers de Thiès et tant d’autres exemples.
 
Monsieur le Président,l’ancien gaulliste Charles Pasqua ,paraphrasant Henri Queuille disait que « les promesses des hommes politiques n’engagent que ceux qui les reçoivent ».
Nous osons croire que vous essayerez d’être une exception à cette assertion en respectant vos engagements.
En attendant Monsieur le Président,en cette veille de votre adresse à la nation,le peuple attend ces milliards promis et surtout ne veut plus de promesses mais du concret.
 
« Diggué bor la té itam gor tia wax dja » !
 
Amadou Sylla DIOP
Jeunesse Rewmi
Mardi 29 Décembre 2015
Dakaractu




1.Posté par gambin le 30/12/2015 13:04
OH JOLI TEXTE



Dans la même rubrique :