Questekki 36 : Le changement de PIB de 2014, une opportunité de dette de 3000 milliards selon M L Diallo


Comme tous les mardis et malgré qu’elles restent sans réponses, le leader de Tekki adresse au Gouvernement sa question économique. Actualité oblige avec la célébration de la fête de l’armée à ce 57ème anniversaire de l’indépendance, le député Mamadou Lamine Diallo s’intéresse à la question de nos relations avec les voisins. Pour lui, elles ne sont pas au beau fixe.
Mais le changement de PIB de 2014, inquiète l’ancien allié du pouvoir. Selon lui, il offre une opportunité à Amadou Ba et son DG de l’ANSD 3000 milliards  d’opportunités de dettes à la dynastie FayeSall.
« L’ANSD a réévalué de 30% le PIB du Sénégal en 2014. Ce qui ramène à 30-40% environ le taux d’endettement du pays. C’est donc 3000 milliards que Macky Sall, dont le mandat est terminé selon ses propres engagements, pourra emprunter sans doute pour enrichir les grandes entreprises étrangères et les affidés de la dynastie FayeSall » déplore t’il.
« L’apport de Necotrans à l’économie sénégalaise doit être calculé et comparé à ce qui a été effacé pour leur laisser la place pendant 25 ans au grand dam des jeunes de ce pays comme ceux de Necotrans renvoyés sèchement » martèle-t-il aussi.
 
Pour finir indique le leader de « Tekki », « le libéralisme extrémiste de Macky Sall baptisé  frauduleusement émergence ne fait qu’enrichir les firmes amies  de la dynastie FayeSall ». C’est pourquoi ajoute-t-il « les populations sénégalaises sont fatiguées, enfermées dans le triangle infernal du chômage, de la pauvreté et de l’insécurité ».
Mardi 4 Avril 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :