Quel naufrage du Real !


Quel naufrage du Real !

Le Real Madrid s’est lourdement incliné à Vicente-Calderon face à son rival de l’Atletico (4-0) ce samedi, lors de la 22e journée de Liga. Les Merengue n’arrivent plus à gagner face aux Colchoneros.

Le Real Madrid  ne battra pas son rival de l’Atletico cette saison. Sauf éventuelles retrouvailles en Ligue des champions, les deux équipes ne s’affronteront plus. Et les Colchoneros ont trouvé depuis quelques mois la recette pour contrecarrer le jeu des Merengue. Cela s’est à nouveau vérifié ce samedi dans le derby à Vicente -Calderon avec un large succès des hommes de Diego Simeone (4-0), lors de la 22e journée de Liga, qui prolonge leur série à six matches sans défaite contre le Real.

La dernière fois que l’équipe de Carlo Ancelotti a quitté la pelouse avec le sourire après une rencontre face à l’Atletico, c’était en mai dernier lors de la finale de la C1 (4-1, ap.). Depuis, elle a enchaîné défaite en Supercoupe d’Espagne (1-0, 1-1), revers à Santiago-Bernabeu (1-2) en championnat et élimination en Coupe du Roi en janvier (2-2, 2-0). C’est la plus longue série d’invincibilité des Colchoneros dans le derby depuis 45 ans (2 victoires et 4 nuls en 1969-70). Et pour couronner le tout, l’Atletico a gagné pour première fois un derby à domicile en championnat depuis 1999 et obtenu sa plus large victoire depuis 1996.

Leader quand même...

Sale journée donc pour le Real, complètement dépassé dans tous les secteurs par l’envie et la vivacité des coéquipiers d’Antoine Griezmann. Comme un symbole, c’est sur une boulette d’Iker Casillas que l’Atletico ouvrait le score. Le gardien merengue ne parvenait pas à stopper une frappe à ras de terre de Tiago  (1-0, 14e). Il ne pouvait rien sur le deuxième but, avec une belle bicyclette de Saul Niguez (2-0, 18e). Et Griezmann, en grande forme ces dernières semaines, participait à la fête en marquant le troisième but sous le nez de Raphaël Varane (3-0, 67e), son 12e de la saison en Liga, un de plus que Benzema.

 

 
 
 

Hué à chacune de ses prises de balle, Cristiano Ronaldo  n’était pas dans un bon jour, et surtout cerné par la défense de l’Atletico pour l’empêcher de s’exprimer. Benzema n’était pas plus inspiré. Mario Mandzukic salait encore l’addition d’une tête plongeante au milieu d’une défense apathique (4-0, 88e). Le Real reste malgré tout en tête du classement, avec quatre points d’avance sur son rival madrilène, mais le Barça, qui se déplace à Bilbao dimanche, peut revenir à un point.  

Football.fr

Samedi 7 Février 2015
Dakar actu




1.Posté par quelqu'un le 08/02/2015 13:06
Que vient faire la photo de Mourinho ici ?



Dans la même rubrique :